En direct Prix du carburant

REPLAY. Blocages des "Gilets jaunes" : revivez la journée minute par minute dans les Hauts-de-France

Blocages, opérations escargot, péage gratuit... Ce samedi 17 novembre est une journée de manifestation dans toute la France et particulièrement dans les Hauts-de-France. Les "gilets jaunes", qui ont "organisé" cette journée via les réseaux sociaux, appellent à bloquer routes et points stratégiques. Un bonne centaine de points chauds sont prévus dans les Hauts-de-France. Objectif principal : protester contre les taxes et la hausse du prix des carburants. Succès ? flop ? Difficile d'évaluer l'ampleur de la mobilisation. Infos, vidéos, tweets, renseignements pratiques : suivez toute la journée la situation en direct. Les autorités se disent vigilantes et veulent garantir la liberté de circulation et la liberté de manifester. Elles n'excluent pas d'intervenir "manu militari" sur certains points de blocage. N'hésitez pas à nous envoyer photos, infos et vidéos sur ces manifs de "gilets jaunes" sur l'adresse internet.lille@francetv.fr.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 17/11/2018 à 20:06

    Tour d'horizon des blocages à Amiens

    Et on finit cette intense journée avec ce retour sur les différents points de blocage installés autour d'Amiens. 
    Merci d'avoir suivi la mobilisation des Gilets jaunes dans notre région sur le site de France 3 Hauts-de-France et sur les réseaux sociaux de France 3 Picardie et de France 3 Nord-Pas-de-Calais.
    Bonne soirée à tous.

    Les chiffres officiels de la mobilisation des "Gilets jaunes" dans les Hauts-de-France avancent une participation moindre que celle escomptée : selon les décomptes des différentes préfectures départementales, ils seraient moins de 25.000 dans les 5 départements à s'être déplacés sur près de 120 points de blocage dans toute la région. 

    “Gilets jaunes” : moins de 25.000 manifestants sur les blocages dans les Hauts-de-France - France 3 Hauts-de-France

    Les chiffres officiels de la mobilisation des "Gilets jaunes" dans les Hauts-de-France avancent une participation moindre que celle escomptée : ils seraient moins de 25.000 dans les 5 départements à s'être déplacés sur près de 120 points de blocage dans toute la région.

    Lire la suite

    Encore quelques perturbations à 19h dans le Nord et le Pas-de-Calais.

    Selon la préfecture, des perturbations avait encore lieu à 19 heures : 
    - Sur l'A2 à hauteur de Valenciennes centre sur l'axe France - Belgique
    - Sur l'A21 entre Pecquencourt et Somain sur l'axe Lens - Valenciennes
    - Sur l'A25 au niveau du périphérique Sud Lille sur l'axe Dunkerque - Lille
    - Sur l'A26 avec un barrage filtrant au niveau du péage de Setques

    Ils pensaient être plus nombreux : certains gilets d'Amiens jaunes sont déçus

    Pas plus d'une cinquantaine pour bloquer l'accès à l'A16 à l'ouest d'Amiens et des tensions avec les automobilistes... Certains gilets jaunes auraient aimé que plus de Français soient mobilisés.

    La situation dégénère à Beauvais

    Une intervention de CRS est en cours à Beauvais au niveau du rond-point de l'A16/RN31. Les forces de l'ordre cherchent à disperser les "Gilets Jaunes" qui maintiennent un barrage filtrant pour empêcher l'accès à la rocade. Selon notre confrère du Courrier Picard présent sur place, les CRS auraient procédé à des tirs de lacrymogènes pour libérer la circulation. 

    La mobilisation s'essouffle en Picardie

    Dans la Somme, l'Aisne et l'Oise, les blocages disparaissent peu à peu en cette fin de journée mouvementée. La circulation se fait toujours au compte goutte autour des grandes agglomérations mais les automobilistes parviennent à avancer doucement. De nombreux "Gilets Jaunes" commencent à quitter les lieux de mobilisation et les barrages sont levés progressivement. 

    Le point sur la participation nationale

    Au total, quelque 244.000 "gilets jaunes" ont protesté samedi dans toute la France contre la hausse des taxes sur le carburant et la baisse du pouvoir d'achat. Le ministère de l'Intérieur a annoncé samedi en milieu de journée avoir recensé plus de 2.000 rassemblements.

    Un peu d'humour...

    Les manifestants de Corbie, dans la Somme, ont décidé d'habiller leur "Oui-Oui" avec un gilet jaune

    Un peu d'humour...
    France 3

    Quelques nouvelles photos vues du ciel postées par la police du Pas-de-Calais...

    Des "Gilets Jaunes" veulent continuer le blocage cette nuit et dimanche

    En cette fin de journée mouvementée, plusieurs "Gilets Jaunes" ont fait part de leur volonté de poursuivre les manifestations cette nuit et dimanche. Selon nos confrères du Courrier Picard, les manifestants présents au péage d'Estrées et au péage de Roye sur l'A1 veulent poursuivre leur mobilisation. Même chose pour les "Gilets Jaunes" d'Amiens. 

     

    3800 personnes dans le Pas-de-Calais

    Le mouvement est sur le déclin :  les derniers chiffres de la préfecture du Pas-de-Calais, à 17h15, faisaient état de 3800 personnes réparties sur 35 points. Une mobilisation en baisse, puisque la journée touche à sa fin.

    Un élu RN traîné sur plusieurs mètres

    À Étaples (62), le gilet jaune d'un élu Rassemblement national s'est pris dans le rétroviseur d'une voiture qui a avancé en le traînant sur plusieurs mètres à hauteur du supermarché Leclerc, selon une information de La Voix du Nord confirmée auprès de la préfecture du Pas-de-Calais. Il n'a été que légèrement blessé.

    Fabien Roussel, député PCF, réagit aux accidents en marges des manifestations.

    Le député communiste de la 20e circonscription du Nord Fabien Roussel s'est insurgé que le gouvernement puisse dire que les incidents parfois mortels en marge des blocages des routes n'étaient pas de sa responsabilité. "Comment le gouvernement peut-il dire ça ? Ils sont au courant depuis des semaines ! Est-ce que la colère des Français doit être déclarée en préfecture ? Il y a une responsabilité énorme du gouvernement qui doit tout faire pour qu'il n'y ait pas d'incidents"

    Une photo prise à Rinxent, dans le Boulonnais (62)

    Gilets jaunes / Rinxent
    On alerte dans le 59 / 62 / Facebook

    Le Père Noël et son gilet jaune

    Insolite : à l'hypermarché Carrefour de Liévin, le Père Noël lui-même s'est joint au blocage en annonçant que "Macron n'aura pas de cadeau de Noël".

    Les CRS sont présents sur l'A2 au niveau de Valenciennes.

    Le blocage de l'A2 à Haulchin (59) en images

    Haulchin
    FRANCOIS LO PRESTI / AFP

    Le blocage de l'A2 à Haulchin (59) en images

    Haulchin
    FRANCOIS LO PRESTI / AFP
  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité