Les élèves d'une école primaire de Gand payeront bientôt leur repas avec... leurs empreintes digitales

Payer un sandwich en utilisant ses empreintes digitales, c'est une première en Flandre. Photo d'illustration. / © Philippe HUGUEN / AFP
Payer un sandwich en utilisant ses empreintes digitales, c'est une première en Flandre. Photo d'illustration. / © Philippe HUGUEN / AFP

Une école primaire va tester un système innovant en Flandre à partir d'octobre : le paiement de repas par empreinte digitale. La confidentialité sera assurée, selon l'établissement, et les premiers retours sont positifs.

Par M.D.

Plus de problème de badge oublié ou de carte perdue pour les élèves de l'école Sint-Bavobasisschool de Gand (Belgique). A partir d'octobre, ils payeront leurs repas grâce à leurs empreintes digitales. C'est la première fois que des données biométriques sont utilisées par une école pour effectuer des paiements en Flandre.

"Plus il y a d'enfants, plus il y a d'objets perdus. Il y a aussi des enfants qui perdent leur argent ou leurs reçus. Grâce à la biométrie, on va pouvoir régler cela", explique la directrice Hilde Allaert à nos confrères belges de la VRT. Les parents ont déjà été avertis de la mise en place de ce système. A chaque paiement, ils recevront un décompte des consommations et un reçu par mail.

Mais qu'en est-il de la sécurité des données ? Si le système peut effrayer, les premières réactions des parents d'élèves sont plutôt positives selon la directrice de l'établissement : "On n’est pas en Chine, ce n'est pas l'idée. La confidentialité est assurée et cela se fera dans le respect du RGPD (réglementation européenne sur la protection des données).". Les derniers tests sont encore en cours en prévision du grand lancement, un mois après la rentrée scolaire.

 

Sur le même sujet

Tribune Nord du 30 septembre 2019

Les + Lus