hauts-de-france
Choisir une région

Documentaires - La France en vrai

Le lundi soir, deux documentaires, pour porter un regard sur des histoires remarquables, des histoires de société, des histoires de la France en vrai.
Logo de l'émission Documentaires - La France en vrai

DOCUMENTAIRE. Bruto. Tempête autour d'un crâne

© Bruto/Réal. : C. Grand/Coprod. : Les alchimistes films - France 3 Hauts-de-France
© Bruto/Réal. : C. Grand/Coprod. : Les alchimistes films - France 3 Hauts-de-France

Bruto, je vous présente Carole. Carole, je vous présente Bruto. Leurs regards se croisent et la vie de Carole s'en trouve chamboulée. Elle aimerait en savoir plus sur l'identité de Bruto et se transforme en "expert" pour enquêter.

Par MJ

Qui n'a pas vu au moins une de ces séries : Bones, Buffy contre les vampires, Les experts, Les contes de la crypte, Gost Whisperer ou The walking Dead ? Le film de Carole Grand est un mélange de tous les scénarios de séries mais "en vrai". C'est aussi son histoire. Une aventure à laquelle cette documentaliste - devenue documentariste -  ne s'attendait pas quand, en participant au tournage d'un court-métrage, elle croise cet accessoire de cinéma : un crâne humain. Sans chair mais tout en os. Un crâne que l'équipe accusera de mauvais sort après la chute d'une caméra et qui allume l'envie chez Carole d'identifier la personne à laquelle il appartenait. 

N'est pas Temperance Brenan qui veut

Dans les séries télévisées, françaises ou américaines, tout semble si facile ! En 50 minutes, on trouve un cadavre et 20 minutes plus tard, il est identifié. Pourtant, le tout premier obstacle auquel Carole fera face, c'est l'interdiction pour un particulier de détenir des os humains. Depuis 1997, le corps humain a un statut d’inviolabilité. Tout élément le constituant (os, peau, membre momifié, tête réduite) ne peut être acquis ou détenu par un particulier. Ce statut juridique s’applique à tous les vestiges, qu’ils soient contemporains ou très anciens. Toute violation de sépulture, même antique, est sanctionnée par 15 000€ d’amende et un an d’emprisonnement maximum. (Source Ça m'intéresse). Seuls les musées et les scientifiques sont autorisés à en détenir ou en étudier. 

C'est le cadre officiel d'un documentaire qui lui permettra de s'adjoindre les connaissances et le bénévolat de la communauté scientifique française. 
 

Un fragment de dent de Bruto destiné à la datation au carbone 14 / © © Bruto/Réal. : C. Grand/Coprod. : Alchimistes films - France 3 Hauts de France
Un fragment de dent de Bruto destiné à la datation au carbone 14 / © © Bruto/Réal. : C. Grand/Coprod. : Alchimistes films - France 3 Hauts de France

Bruto était-elle-il un homme ou une femme ? Bruto est-elle-il mort.e de l'impact visible sur son front ? De quelle partie du monde vient Bruto ? Quel âge avait-iel au moment de son décès ?

Hors de question de vous "spoiler" la fin de cette passionnante enquête évidemment.

L'homme qui fait parler les crânes célèbres

Bien connu des téléspectateurs du Magazine de la santé de France 5, Philippe Charlier est l'homme qui fait parler les dépouilles, célèbres ou moins célèbres. Sa passion née alors qu'il trouve les ossements d'une taupe dans son jardin à l'âge de 6 ans puis suite à une visite dans les ruines de Pompéi. Il trouvera des os humains sur des chantiers de fouilles archéologiques pendant son adolescence. L'Indiana Jones en herbe, né d'un père médecin et d'une mère pharmacienne associera ses différentes passions dans un seul métier : paléopathologiste et archéoanthropologue.


Interne au CHU de Lille, ses recherches sur un crâne prétendu être celui du roi Henri IV ont permis de lever le doute. Allant même jusqu'à lui rendre un visage.
Une enquête très similaire à celle menée par Carole Grand qui a rendu son visage à Bruto.

Plus récemment, Philippe Charlier a authentifié des dents retrouvées à Berlin, puis conservées à Moscou, comme étant celles d'Adolf Hitler.
 



Bruto
Un film réalisé par Carole Grand

A voir lundi 29 novembre à 23h10 sur France 3 Hauts-de-France
Replay gratuit 30 jours
Une coproduction : Alchimistes Films et France 3 Hauts-de-France