Vous êtes formidables

L'actu des Hauts-de-France que vous allez liker, du lundi au vendredi à 10h15
Logo de l'émission Vous êtes formidables

“Les Blaireaux” sont de retour à Lille

Alexandre Lenoir, chanteur du groupe "Les Blaireaux" / © France Télévisions
Alexandre Lenoir, chanteur du groupe "Les Blaireaux" / © France Télévisions

Le retour du groupe "Les Blaireaux", c'est sur la scène de la Maison Folie de Wazemmes. Explications avec Alexandre Lenoir, leur chanteur.

Par Elise Benoit

"Les Blaireaux" sont de retour

Le groupe lillois "Les Blaireaux" a décidé de montrer le bout de son nez après cinq années passées à hiberner.
Il est donc de retour sur la scène régionale pour deux concerts exceptionnels à Wazemmes et Mons-en-Baroeul.

Mais qui sont-ils vraiment ? Des plantigrades ou une bande d'amis mélomanes ?
Sur leur site internet, les bios des six musiciens sont assez déroutantes. Il nous a  donc fallu attraper l'un d'entre eux pour découvrir quelles sont les véritables raisons de leur retour.
Et c'est le chanteur du groupe, Alexandre Lenoir, qui se confie en toute pudeur. Pour lui, ce sera retrouver les amis, partager avec le public et faire la fête.
Le groupe "Les Blaireaux", qui a vu jour sur la scène du Biplan à Lille, a accepté ici de se reformer pour le vingtième anniversaire de la salle de rock.

L'interview d'Alexandre Lenoir

Alexandre Lenoir : "On a arrêté parce qu'on avait envie de faire autre chose. Au départ, on était pas parti pour faire de la musique. La deuxième raison, c'est qu'il faut une dose de confiance en soi énorme pour balancer nos chansons comme ça à des gens qu'on ne connaît pas. Et en vieillissant, on l'a moins cette confiance."




La fiche signalétique d'Alexandre Lenoir

Pour Alexandre Lenoir "la vie est ailleurs", il aimerait partir en Sicile et adore "Les dents de la mer". C'est un impatient qui s'inspire de la montagne. Et pour comprendre pourquoi tout ça et découvrir son juron favori, regardez sa fiche signalétique.

Les confessions d'un "Blaireau"

Les deux dates de "Les Blaireaux" 

 


A lire aussi