• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Faut-il couper l'éclairage public la nuit dans nos villes ?

Etaples, Merlimont,  Cucq, Erquinghem -Lys et depuis peu Quesnoy-sur-Deûle... Le point commun de ces villes nordistes : couper l'éclairage public, la nuit.
Un geste pour le porte-monnaie de ces communes mais aussi pour la planète. 

Par @F3nord

23 heures 30 sur les berges de la Deûle, l'éclairage public s'éteint. Une heure plus tard, ce sera le tour du centre-ville de Quesnoy-sur-Deûle. Et cela jusqu'à 5 heures du matin. Il en est ainsi depuis le mois de mars dernier. La commune, pionnière, il y a trente ans du tri sélectif dans la métropole lilloise s'est voulu, une fois encore volontariste. "Cette expérimentation, c'est un éco-geste à l'échelle de la ville, explique Rose-Marie Hallynck, maire de Quesnoy-sur-Deûle. On évite des gaspillages, on fait des économies d'énergie. Et ça n'affecte pas le confort des personnes."
Ces villes qui éteignent l'éclairage public la nuit
Avec Rose-Marie Hallynck, maire de Quesnoy-sur-Deûle, Olivier Givert du Collectif "Lumière" et Alain Bézirard maire d'Erquinghem-Lys.

                                                                                          
Après 7 mois d'expérimentation, la municipalité a déjà réalisé 30 000 € d'économie. Elle se dit prête à entendre ses concitoyens et à ajuster si nécessaire. Etre entendu, c'est que veut un habitant, victime d'un home-jacking au démarrage de l'opération. Sa pétition pour le retour de l'éclairage public, la nuit a recueilli 500 signatures. Il parle de sentiment d'insécurité et regrette le manque de dialogue lors de la mise en place de la mesure. 

Bientôt plus d'éclairage la nuit à Berck ?

La ville d'Erquinghem-Lys a été pionnière dans le domaine il y a 10 ans. Là, l'extinction de l'éclairage n'est pas totale mais les économies réalisées ont permis de financer le passage des réverbères au mercure à l'éclairage à LED, nettement moins gourmands en énergie. Et surtout selon le maire, preuve a été faite dans cette commune qu'insécurité et obscurité ne sont pas forcément liés.
                                                                                         
Dans la région, Berck devrait bientôt franchir le pas mais les villes du Nord Pas-de-Calais sont encore bien frileuses dans la lutte contre la pollution lumineuse. En France, 6 000 communes ont choisi de se plonger dans le noir au coeur de la nuit. 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus