"Des frites à Noël" : "Les Tuche 4" sortira en décembre (après un tournage bloqué par le coronavirus)

Rendez-vous le 9 décembre devant le grand écran pour découvrir le quatrième volet de la saga des Tuche, la famille déjantée inspirée du nord de la France. 
Dans le dernier film, les Tuche s'installaient à l'Elysée.
Dans le dernier film, les Tuche s'installaient à l'Elysée. © Les Tuche 3
Le Dunkerquois Jean-Paul Rouve, alias Jeff Tuche, vient de révéler l’affiche des Tuche 4 sur son compte Instagram. Et cette année… “Noël tombe le 9 décembre”. Avec des frites dans les chaussettes, près du sapin. L'action doit se dérouler pendant les fêtes de fin d'année. C'est tout ce que l'on connait du scénario pour le moment. Pour le casting, outre les acteurs habituels (Isabelle Nanty, Claire Nadeau...), on devrait voir apparaître dans ce 4ème volet Michel Blanc, François Berléand et Christian Clavier.
 
Voir cette publication sur Instagram

Et voici en exclu l'affiche teaser !!Vivement les fêtes !! 🎅🏻🤶🏻👏🎁❄️🤪 #lestuche #lestuche4 @isabellenantyofficiel @olivierbarouxoff @eskwadfilms @pathefilms @sarahstern.off @theo.fernandez.62 @lottinpierre #michelblanc

Une publication partagée par Jprouve (@jeanpaulrouve) le


Stoppé en plein coronavirus, le tournage de ce 4ème volet des Tuche doit reprendre mi-juin, avec quelques changements. Le film doit en effet est réécrit afin de répondre aux nouvelles exigences sanitaires. "On a discuté avec Olivier Baroux - le réalisateur - pour réécrire des scènes, parce qu'on espère tourner en juin, on croise les doigts, mais en supprimant des scènes. On en avait avec beaucoup de figurants, genre 100 personnes. Cela ne sera pas possible, donc on est en train de réécrire. Ça, c'est du boulot”, expliquait Jean-Rouve au micro d’Europe 1, le 23 avril dernier. 
 

Un 5ème volet ?


Toutes ces péripéties sur le tournage et la crise du Covid-19 pourraient-elles alors inspirer les Tuches 5 ? "C'est une bonne idée" selon l'acteur, "on aime tellement Les Tuche qu'on espère continuer. Donc on note un peu tout, tous les moments de vie de la société, et dès qu'il y a des thèmes de société, ça nous intéresse forcément".

Le quatrième volet, en tout cas, est attendu avec impatience dans le Nord, qui a largement inspiré la saga. À commencer par l'origine des prénoms : "C'était en 2006. C'est le premier nom qui est venu, comme ça, sans réfléchir. Jeff, Wilfrid, Donald... Ce sont des prénoms qui me faisaient rire et que j'ai entendu quand j'habitais dans le nord de la France à côté de Maubeuge. Mon père est franco-belge. Le nom de Bouzolles [la ville où habitent les Tuche, NDLR] vient lui de Boussois, un village à côté de Maubeuge" confiait le réalisateur Olivier Baroux à BFM TV en 2018. 

En 2018, Les Tuche 3 avaient fait un carton au box office, en réalisant 2,2 millions d'entrées pour sa première semaine en salles. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture covid-19 santé société