Grève des avocats contre la réforme de l'aide juridictionnelle

Les avocats appellent à une grève générale. Un boycott des audiences est prévu dès ce mercredi 21 octobre et pourrait durer jusqu'au mercredi 28 octobre. Les robes noires contestent le projet de réforme de l'aide juridictionnelle, porté par Christiane Taubira, ministre de la Justice. 

Les robes noires voient rouge. Suite à un appel à la grève générale lancé par le Conseil national des barreaux, l'ordre des avocats du barreau d'Amiens appelle à un blocage total dès ce mercredi 21 octobre.

"Les avocats n’interviendront plus ni en garde-à-vue, ni en audience, ni en commission de discipline ; aucun dossier ne sera plaidé devant quelque juridiction que ce soit ; les consultations gratuites organisées par l’Ordre des Avocats dans tout le département de la Somme sont suspendues", précise le communiqué.

Une manifestation est également prévue sur les marches du Palais de Justice à partir de 14 heures.

Au coeur de la grogne : la réforme de l'aide juridictionnelle, une aide de l'état accessible aux plus démunis. Elle permet la prise en charge totale ou partiel des frais de justice. En Picardie, au 30 septembre 2015, 14 669 dossiers ont été traités au titre des demandes d'aide juridictionnelle.

Rencontre avec une ancienne bénéficiaire :

Intervenants : Béatrice Lamarre, ancienne requérante, Emmanuelle Pereira, avocate au barreau d’Amiens, Gonzague de Limerville, bâtonnier Ordre des Avocats du barreau d'Amiens. Un reportage de Nathalie Tissot, Caroline Leduc et Jérôme Houbron.





L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité