• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Grève SNCF : la Région Hauts-de-France rembourse une partie de l’abonnement TER

© MAXPPP
© MAXPPP

Xavier Bertrand l'avait annoncé : le Conseil Régional des Hauts-de-France dédommage depuis le 20 novembre, les usagers titulaires d’un abonnement TER. Un moyen de compenser la gêne occasionnée lors des grèves SNCF du printemps dernier.
 

Par Isabelle Girardin avec MCP


Après plusieurs mouvements de grève successifs en 2018, les élus régionaux ont souhaité faire un geste à l’égard des usagers des TER. C'est donc 50 % de l’abonnement de décembre qui est pris en charge par la Région. Une initiative qui vise à favoriser le pouvoir d'achat des habitants des Hauts-de-France.

50% sur les abonnements mensuels de train TER en décembre.

Cette réduction est disponible depuis le 20 novembre dans toutes les gares des Hauts-de-France. Il est possible aussi de faire valoir cette réduction sur le site des TER et l’application SNCF, uniquement pour les abonnés de l’Oise, la Somme et l’Aisne.
Pour les abonnés annuels, en prélèvement automatique, le prélèvement du mois de décembre sera réduit de moitié sans démarche particulière


 


En octobre déjà, lors du conseil régional, Xavier Bertrand avait directement interpellé la SNCF. Le président de la Région Hauts-de-France dénonçait notamment le comportement de la compagnie ferroviaire, qui n’a pas suffisamment dédommagé les voyageurs après les longues grèves de printemps.

 

Sur proposition de la majorité, Xavier Bertrand avait ensuite annoncé que la Région prendrait en charge 50% des abonnements de TER pour le mois de décembre :  "Rien ne réparera la gêne terrible occasionnée par ces grèves, mais la question du pouvoir d’achat est primordiale pour nous". Pour le président de la région, il est urgent de redonner envie aux usagers de prendre le train : 

On est à un moment décisif pour la question du train dans notre région et on doit avoir les moyens de restaurer cette confiance.


A la fin de son discours, il a ouvertement demandé à la SNCF de « prendre sa part » pour encourager les voyageurs à choisir le train plutôt que la voiture.  

 

 

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus