• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dans les Hauts-de-France, la couverture vaccinale contre la rougeole est insuffisante

Dans les Hauts-de-France, la couverture vaccinale à la rougeole est en moyenne inférieure aux 80% requis pour éviter une épidémie. / © France 3 Picardie
Dans les Hauts-de-France, la couverture vaccinale à la rougeole est en moyenne inférieure aux 80% requis pour éviter une épidémie. / © France 3 Picardie

Mercredi, un premier décès du à la rougeole en 2019 a été annoncé par l'agence sanitaire Santé publique France. Où en est-on dans les Hauts-de-France du point de vue de la vaccination contre cette maladie hautement contagieuse ? 

Par Jennifer Alberts


Globalement, on n'est pas assez vaccinés contre la rougeole dans la plupart des 5 départements des Hauts-de-France. Selon les denrières données de Santé Publique France, en 2015, 76% des enfants de 2 ans avaient reçu les deux doses de vaccins. Un chiffre inférieure à la moyenne nationale qui était de 79%. Un chiffre passé à 80% en 2016.

C'est surtout la couverture vaccinale "deux doses" qui n'est pas bien respectée : si plus de 90% des bébés reçoivent la première dose à leur an, ils sont moins de 80% à se voir injecter la deuxième dose, celle qui rend le vaccin efficient.

C'est dans l'Oise que cette couverture vaccinale "deux doses" est la meilleure : 84% (83% en 2015) des enfants âgés de 24 mois sont vaccinés comme il faut. Ils sont 82% (en hausse de 4 points par rapport à 2015) dans le Pas-de-Calais et seulement 74% dans l'Aisne. Un chiffre néanmoins en augmentation de 2 points par rapport à la couverture vaccinale "deux doses" en 2015.

Dans la Somme et le Nord, les données ne sont pas disponibles pour 2016. Mais l'année précédente, la deuxième dose de vaccin contre la rougeole avait été administrée à, respectivement, 76 et 74% des bébés de deux ans dans ces départements.

La couverture vaccinale 2 doses est insuffisante pour prévenir tout risque d’épidémie dans notre région. Au début de l’année 2018, la circulation du virus de la rougeole semble en augmentation.

Mercredi, l'agence sanitaire Santé publique France a annoncé un premier décès en 2019 dû à la rougeole des suites d'une encéphalite.

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus