INFOGRAPHIE. Covid-19 : les indicateurs continuent de s'aggraver dans les Hauts-de-France

Malgré l’instauration du couvre-feu à 18h, les indicateurs poursuivent leur ascension sur le territoire français. Les Hauts-de-France n’échappent pas à la tendance.

L'hôpital d'Abbeville, octobre 2020
L'hôpital d'Abbeville, octobre 2020 © FTV

Le couvre-feu ne freine pas efficacement la circulation du coronavirus et le gouvernement envisagerait parmi ses options celle d’un "confinement très serré" confiait le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur France Inter, jeudi 28 janvier. Si les Hauts-de-France ne font pas partie des régions où la covid-19 circule le plus activement, son expansion se poursuit néanmoins.

Un taux d’incidence plus important en Picardie

Le taux d’incidence (nombre de personnes positives pour 100.000 habitants sur 7 jours) est passé de 136,5 au 1er janvier à 211,9 au 25 janvier. C’est au sein des départements picards qu’il est le plus important, avec la Somme en tête (264,7), talonnée de près par l’Aisne (264,6). C'est le département du Pas-de-Calais qui s’en sort le mieux avec un taux d’incidence de 185,6 contre 188,1 dans le Nord. L’Oise plafonne à 245,1.

Les hospitalisations en réanimation et soins intensifs à la hausse

Le Nord était au 28 janvier le département ayant le plus de personnes hospitalisées en réanimation et soins intensifs de la région (128). La situation semble néanmoins se stabiliser. Dans le Pas-de-Calais, une légère baisse est à constater. Dans l’ensemble des Hauts-de-France, ces chiffres ont continué de gonfler passant de 253 au 21 janvier à 288 une semaine plus tard.

Augmentation du nombre de décès à l’hôpital

96 personnes sont décédées à l’hôpital dans les Hauts-de-France entre le 25 janvier le 28 janvier, portant le total cumulé à près de 5226 décès.

Avec 2215 décès au 28 janvier, c’est le département du Nord qui est touché le plus durement depuis le début de la crise.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société