• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un jeune Belge cartonne avec sa reprise des Black Eyed Peas à l'aide d'un batteur de cuisine

Sébastien Graux, un belge qui joue aussi bien du batteur à oeufs que de la guitare / © Sébastien Graux
Sébastien Graux, un belge qui joue aussi bien du batteur à oeufs que de la guitare / © Sébastien Graux

Sébastien Graux sait faire jouer les instruments de musique comme les ustensiles de cuisine. Ce jeune belge fait le buzz en Russie depuis quelques mois avec ses vidéos de reprise où le batteur à oeufs, la tasse ou encore la brosse à dents viennent gratter les cordes de sa guitare. 

Par Noémie Javey

Vous avez déjà sûrement entendu une reprise de "Pump it" des Black Eyed Peas à la guitare (morceau lui-même inspiré par le "Misirlou" de Dick Dale  popularisé par le film "Pulp Fiction"). Mais l'avez-vous déjà entendue, avec un batteur à oeufs ? C'est le test un peu farfelu qu'a réalisé Sébastien Graux. 

Joueur de guitare depuis ses neuf ans, il était dans sa cuisine lorsque l'idée a germé dans son esprit : "Je voulais faire une vidéo originale, un peu décalée pour Instagram. J'ai vu le batteur à oeufs et j'ai commencé à voir ce que je pouvais faire avec. Après j'ai essayé avec une tasse, puis une brosse à dents, et je continue à réfléchir à d'autres objets avec lesquels je pourrais jouer."
 


500 abonnés russes en plus 


La vidéo est ensuite reprise par un site russe. Sébastien Graux n'est alors pas encore au courant. "Soudain, j'ai commencé à avoir de nombreux followers russes : 500 d'un coup, suffisamment pour que ça m'interroge. Dans un post,  j'ai demandé, à ma nouvelle communauté, l'origine de cet enthousiasme. Ils m'ont tous orienté vers le même média russe où ma vidéo, remodelée, cumulait à plus de 100 000 vues". 
 

"En la postant sur les réseaux sociaux, j'accepte de lâcher ma vidéo dans la nature. La seule chose qui me tient à coeur, c'est que les crédits soient respectés." Mais c'est un risque qui en vaut la peine pour ce Bruxellois de 23 ans :"cela me permet de recueillir des avis qu'ils soient positifs ou négatifs, et c'est toujours enrichissant". 
 

Mais au-delà du côté décalé, ce que souhaite par dessus tout Sébastien Graux, c'est de pouvoir, un jour, vivre de sa musique. "Clairement, mon but final n'est pas de jouer du batteur à oeufs sur scène mais d'être un vrai artiste, d'être un musicien qui peut partager sa musique avec son public. Ce soir, je vais d'ailleurs présenter quatre extraits de mes morceaux."

En attendant de réaliser son rêve, le guitariste continuera à publier régulièrement des musiques au contenu original ou alors plus de divertissement sur les réseaux sociaux, et notamment sur son compte Instagram
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus