Lambersart : tensions entre policiers et lycéens autour du lycée Jean Perrin

Des lycéens s'associent au mouvement social en cours en France depuis quelques jours. Blocages, manifestations et débordements... Ce jeudi, situation tendue autour d'un lycée de Lambersart. 

A Lambersart, ce jeudi matin
A Lambersart, ce jeudi matin © SNAPCHAT / FRANCE 3
La température est montée ce jeudi matin à Lambersart autour du lycée Jean-Perrin. Des élèves ont tenté de bloquer l'établissement avant 8h notamment avec un feu de pneu. Aucune revendication claire n'a été énoncée. Pas de prise de parole non plus, selon des témoins.

Les manifestants se sont ensuite regroupés dans les rues situées aux alentours. Les CRS ont été appelés sur place par le proviseur. Des pierres et des bouteilles ont été jetées en direction de la police. Cela a abouti à des tirs de lacrymogène avenue de la République. 

Les lycéens, environ 200, se sont ensuite de nouveau déplacés. Un camion venu livrer une cantine a été pris d'assaut. Des lycéens, dont certains ne sont pas scolarisés à Jean-Perrin, ont volé des légumes, des oranges et des oeufs pour les jeter en direction de l'établissement.
 
© SNAPCHAT / FRANCE 3

L'école maternelle voisine a été perturbée dans son organisation. Pas de récréation pour les élèves ce matin. Les enfants dont les classes donnent sur la rue ont été mis à l'abri. Les repas à la cantine ont été servis sur place pour éviter que les enfants ne sortent de l'école.

Selon des témoins, un manifestant s'en est également pris à une caméra de videosurveillance de la ville. La mairie confirme qu'"une ou deux caméras ont été endommagées". Des voitures ont été bloquées et des poubelles ont pris feu.
 
Vers 11h15, le calme est revenu sur place. Au moins un lycéen a été interpellé. A la suite de ces incidents, le lycée sera fermé vendredi et samedi matin. Les cours ne reprendront que lundi.

D'autres lycées de la métropole lilloise ont aussi connu des blocages ce jeudi matin, notamment à La Madeleine et à Lille. Au lycée Fénelon, les perturbations ont amené à l'annulation des cours. Le bac blanc de la semaine prochaine a également été reporté.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société mouvement social économie social grève