Le LOSC touche au but

Les Dogues se dirigent vers un quatrième titre de champion. Le LOSC affronte ce soir l’AS Saint-Etienne à domicile pour la 37ème journée de Ligue 1.

La Déesse de la Grand Place de Lille porte les couleurs du LOSC.
La Déesse de la Grand Place de Lille porte les couleurs du LOSC. © FTV / Jean-Marc Vasco

Il est des soirs comme cela où les coeurs d’une ville, d’une région, d’un club battent à l’unisson.

À leur entrée sur la pelouse, la dernière à Pierre-Mauroy, Christophe Galtier et ses hommes porteront tous les espoirs du peuple lillois.

Pour cette avant-dernière journée, Lille peut et veut porter le coup de grâce à ses poursuivants, et en premier lieu à ce PSG qui le suit à trois points désormais.

Mais une victoire sur l’AS Saint Etienne de Claude Puel ne serait pas suffisante si Paris remportait son match face à Reims. Au petit jeu des calculs de fin saison, l’équation est finalement assez simple : Prendre quatre points.

Quatre petits points en deux matchs suffiraient au LOSC pour accéder au Graal, ce, quels que soient les résultats de ses adversaires directs. Une victoire ce soir, et il ne resterait plus qu’un point à aller glaner à Angers dimanche prochain.

Pour ce faire, Christophe Galtier dispose d’un effectif complet, à l’exception de Lihadji, blessé. Cet effectif a su lui donner tout au long de cette saison des gages de solidité dans le jeu, et a montré de sérieuses dispositions à gérer la pression.

Le LOSC peut se permettre de laisser sur le banc au coup d’envoi des joueurs tels que Renato Sanches, Jonathan Ikoné ou encore Yazici.

Toutefois, Lille sait parfaitement que Saint-Etienne ne viendra pas en victime expiatoire sur les terres nordistes. Claude Puel, qui connaît bien la maison pour y avoir entraîné entre 2002 et 2008, jouera le jeu jusqu’au bout, malgré un maintien acquis pour les Stéphanois.

Quoiqu’il en soit, c’est toute une ville qui vibrera ce soir avec ses joueurs, et que ce soit Burak Yilmaz, Jonathan David ou un autre, les Dogues devront ne compter que sur leurs forces pour garder une fois encore leur destin en main.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport