• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille, 6e ville la plus chère de France pour les étudiants

Le coût de la vie est estimé à 813,51 euros par mois à Lille pour les étudiants. / © MaxPPP
Le coût de la vie est estimé à 813,51 euros par mois à Lille pour les étudiants. / © MaxPPP

Selon le syndicat UNEF, Lille serait la 6e ville française la plus chère pour les étudiants.

Par f3nord

A Lille, le coût de la vie est élevé pour les étudiants. Selon le classement établi par le syndicat UNEF, la préfecture du Nord Pas-de-Calais arrive à la 6e place des villes les plus coûteuses de France, derrière Paris (1er), Saint-Quentin (2e), Saint-Denis (3e), Lyon (4e) et Marseille (5e). Le coût de la vie est estimé à 813,51 euros par mois à Lille.
 / © UNEF
/ © UNEF

Le coût de la vie dans ses grandes villes a été calculé en fonction de quatre critères :
- Un socle fixe, comprenant l’alimentation, les charges, les livres, le téléphone et les loisirs, d’après les données de l’Observatoire de la vie étudiante (OVE)
- Les loyers moyens des logements étudiants de la ville, mesurés chaque année par Locservice.fr
- Le coût mensuel des transports, en fonction des tarifs pratiqués par chaque ville, pondéré par la part de boursier/non-boursier en cas de tarifs différenciés
- Les aides financières directes à destination des étudiants (chèque santé, chèque vacances et chèque d’aide au logement), pondérées par le poids des publics bénéficiaires

Hausse de 18% des tarifs de transport

Le loyer est le premier poste de dépenses des étudiants. Il représente plus de la moitié du budget. Le montant des loyers est ainsi le premier facteur d’inégalité sur le territoire : de 795€ par mois à Paris à 332€ à Brest, en passant par 468€ à Bordeaux. A Lille, le loyer mensuel moyen est estimé à 467 euros pour les étudiants selon l'UNEF.
 / © UNEF
/ © UNEF
Les transports représentent également une dépense pour les étudiants. A Lille, les tarifs vont augmenter de 18%, la plus importante hausse en France. Le tarif boursier annuel (153 euros) sera supprimé à partir de la rentrée jusqu'à janvier. Les étudiants boursiers auront néanmoins accès à des tarifs hebdomadaires (5 euros au lieu de 7,40 euros pour les non-boursiers) et mensuels (18 euros au lieu de 28 euros pour les non-boursiers).

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus