Lille et Calais au sommet du classement du nombre de bars par habitant

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
Photo d'illustration
Photo d'illustration © CC0 Domaine Public / Pixabay

Lille et Calais se hissent dans le top 10 d'un classement réalisé par le site Datamix sur le nombre de bars par habitant. La concurrence est rude, notamment en Bretagne.

À l'approche de l'été et avec le retour du soleil, l'occasion est parfaite de découvrir ou redécouvrir la "bistrographie" réalisée par le site Datamix en avril dernier.

En s'aidant notamment de la base Sirene répertoriant les entreprises de France et leurs établissements, le datajournaliste Mathieu Garnier a répondu à la question : "où se désaltérer dans les grandes villes françaises ?"

Dans ce classement, qu'il a réalisé à travers une carte des communes de plus de 50.000 habitants, on peut voir deux villes du Nord et du Pas-de-Calais : Lille en deuxième position (412 débits de boisson, soit 18 pour 10.000 habitants) et Calais au sixième rang (107 débits, soit 15 pour 10.000 habitants). A la première place se trouve Lorient (Morbihan).

La rue Masséna se distingue


La "rue de la soif" lilloise, la rue Masséna, n'a pas de quoi rougir avec, en moyenne, un débit de boisson tous les 18 mètres. Elle se classe quatrième du genre, derrière la rue Saint-Michel de Rennes (un débit tous les 7 mètres), la rue des Cordeliers de Bayonne (tous les 12 mètres) et la rue de Lappe de Paris (tous les 15 mètres)

Plus loin dans le classement des "rues de la soif" se trouvent d'autres rues lilloises, notamment la rue Royale (un débit tous les 37 mètres), la rue Solférino (tous les 74 mètres), la rue Pierre Legrand (tous les 84 mètres) ou encore la rue Léon Gambetta (tous les 107 mètres).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.