• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : Ikoné appelé pour la première fois en équipe de France

Ikoné, le 11 août 2019 / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ikoné, le 11 août 2019 / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Didier Deschamps a annoncé la sélection des Bleus pour jouer contre l'Albanie et Andorre. Jonathan Ikoné (LOSC) est appelé pour la première fois.

Par EM

Une demi-surprise. Didier Deschamps a annoncé la liste de 23 joueurs retenus pour affronter l'Albanie (7 septembre) et Andorre (10 septembre) dans les cadre des qualifications pour l'Euro 2020. Et il a décidé de faire appel à un petit nouveau : le Lillois Jonathan Ikoné. A 21 ans, il va porter pour la première fois le maillot de l'équipe de France. 

Ikoné a toujours joué dans les équipes de France jeunes (-16 ans, -17 ans, -18 ans, -19 ans, espoirs).
 

"Il y a ce qu'il réalise avec son club et déjà la saison dernière, et aussi avec la sélection des Espoirs, mais c'est aussi lié aux absences sur le plan offensif qui sont assez importantes", a expliqué le sélectionneur.

Capable d'évoluer derrière l'avant-centre ou sur un côté, il mêle "ses qualités spécifiques de vitesse, de provocation, beaucoup en percussion, et avec une efficacité, que ce soit en passes décisives et en buts, qui est intéressante", a souligné le sélectionneur de l'équipe championne du monde. Invité surprise de la liste de rentrée, Ikoné profite toutefois des circonstances particulières du moment. Sa présence est "liée aux absences sur le plan offensif", notamment celle de Kylian Mbappé sur l'aile droite, a reconnu Deschamps, mais aussi des attaquants Florian Thauvin, Ousmane Dembélé, Anthony Martial...

Blessé à une cuisse et forfait pour le rassemblement de septembre, Mbappé a félicité sur Twitter le nouveau venu, né comme lui à Bondy (Seine-Saint-Denis). "MHHH J'AIME @J_ikone", s'est amusé l'attaquant du Paris SG en partageant les mots dièses "MadeInBondy" et "Crack".

Les deux jeunes attaquants ont également en commun de porter déjà, en club, de grandes responsabilités sur leurs épaules.
 

 "Qu'il marque plus"


Membre actif de la "BIP BIP" avec Jonathan Bamba et Nicolas Pepe l'an passé, Ikoné se retrouve désormais en première ligne depuis le récent transfert de l'Ivoirien à Arsenal. Le jeune international, meneur de jeu axial la saison dernière, semble être promis à la succession du néo-Gunner sur l'aile droite, un poste qu'il a occupé avant d'arriver dans le Nord, notamment lors de son prêt à Montpellier (2017-2018), ainsi que dans les sélections de jeunes.

En observateur averti, Deschamps a d'ailleurs mis en avance la polyvalence de l'ancien Parisien, arrivé à Lille à l'été 2018 contre 5 millions d'euros, pour justifier son choix. Si Ikoné a rempli des statistiques honorables lors de l'exercice précédent (9 passes décisives et 3 buts en L1), il doit encore faire plus, selon son entraîneur. "J'attends de Jonathan qu'il soit aussi créatif que la saison dernière mais qu'il marque plus. On travaille dans ce sens sur le plan technique et mental, il faut qu'il aille chercher au fond de lui-même la joie de la sensation qu'on a quand on marque", avance Christophe Galtier.

Très courtisé cet été, le joueur n'a pas reçu de bon de sortie de ses dirigeants qui croient énormément en son potentiel. Des certitudes renforcées par d'excellents matches avec l'équipe de France lors de l'Euro Espoirs au début de l'été, qu'il faudra valider face à des adversaires de plus gros calibre.

Ça tombe bien, Lille retrouve la Ligue des champions et ses cadors en septembre. Un mois décidément chargé pour Ikoné.
 
Jeudi 29, l'annonce de liste de Didier Deschamps en direct (14h)

Mike Maignan, le gardien du LOSC, fait également partie de la sélection. 

 

Sur le même sujet

RC Lens-Paris FC : les buts

Les + Lus