LOSC : les Dogues mettent enfin les gaz face à Ajaccio

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Millot

Lille a enfin marqué son premier but et remporté sa première victoire de la saison en Ligue 1, samedi face au Gazélec Ajaccio (1-0) lors de la 4e journée.

Les supporters du Losc auront donc attendu presque 300 minutes avant de voir trembler les filets adverses ! Et comme un symbole, c'est Sofiane Boufal, à qui on a confié les clés du jeu lillois cette année, qui a délivré le stade Pierre-Mauroy à la 23e minute.



Tour à tour maladroits puis malchanceux depuis le début de saison, les Dogues n'ont cette fois pas flanché face au promu corse et ont même réussi à convertir leur première occasion franche, avant de contrôler tranquillement le reste du match. Grâce à ce succès, les hommes d'Hervé Renard remontent à la 11e place avec 5 points, avant un mois de septembre périlleux avec trois déplacements (Lyon, Rennes, Reims), leur antre accueillant l'Eurobasket.



L'apprentissage de la Ligue 1 s'avère vraiment très compliqué pour le Gazélec, dernier avec un point et zéro but marqué en quatre rencontres, comme Montpellier.

##fr3r_https_disabled##



Enyeama sauve le Losc

Dès le début de la rencontre, Lille affichait la couleur et monopolisait le ballon face à des Corses bien regroupés. Un but d'Eric Bauthéac était refusé pour un hors jeu préalable de Baptiste Guillaume (6e), puis Djibril Sidibé tentait sa chance de loin, sans inquiéter Clément Maury,

le gardien corse (20e). Boufal se chargeait alors d'ouvrir le compteur nordiste. Bien lancé par Sidibé, qui avait récupéré un ballon dans le rond central, il marquait d'une subtile balle piquée (1-0, 23e).



A l'heure de jeu, l'ancien Angevin passait tout près du doublé. Lancé côté gauche, il décochait une frappe puissante qui était détournée en corner par Maury (64e). 



Entre-temps, le public lillois aura vu une tentative de Rodelin (29e) et une autre de Guillaume, qui s'écroulait dans la surface après avoir crocheté Maury (61). Et pas grand-chose d'autre. Incapable de se mettre à l'abri, le LOSC se faisait très peur en fin de rencontre et il fallait un sauvetage miraculeux de Vincent Enyeama pour préserver le score. Le Nigérian, qui fêtait ses 33 ans samedi, détournait sur sa barre une tête à bout portant de Martinez (88e) et permettait au Losc de s'offrir, enfin, sa première victoire de la saison.



Déclarations d'après-match

Hervé Renard (entraîneur de Lille) : "On a marqué un but et on a gagné, on pourrait terminer la conférence de presse là-dessus... Après la 24e minute (l'ouverture du score, ndlr), il n'y a pas grand-chose à dire, ou alors ça ne sera pas plaisant. Il faut s'excuser auprès de notre public pour la très mauvaise prestation de notre équipe en deuxième mi-temps. On avait peut-être peur de ne pas pouvoir gagner...



La prestation est beaucoup moins bonne que contre Bordeaux, mais on a les trois points au bout. Le côté positif c'est d'avoir un gardien exceptionnel, Vincent Enyeama, et on lui tire encore notre chapeau. La charnière centrale Basa-Civelli est aussi à féliciter. Boufal a ouvert le compteur, ce n'est pas par hasard, sur un geste talentueux. Il a été efficace. Ça n'avait pas souri contre Bordeaux et ce soir (samedi) il a fait preuve de beaucoup plus de simplicité. Mais il n'a pas été assez entouré. Il faut progresser dans l'animation offensive, aussi dans l'entrejeu. Le bilan après quatre matches est moyen, en terme

de jeu ou au niveau comptable. Il nous manque deux points. Il y a encore beaucoup de travail. On est solide physiquement mais trop moyen techniquement...
"





Baptiste Guillaume (attaquant de Lille) : "Cette victoire nous fait du bien, elle nous permet d'avoir cinq points avant la trêve internationale. On va pouvoir aborder la suite sereinement. Le principal, c'est la victoire. J'ai fait beaucoup d'efforts défensifs, et comme je suis nouveau dans le groupe il faut encore que je m'adapte. Je dois être patient avant de trouver l'efficacité."



Mounir Obbadi (milieu de Lille) : "On va savourer cette victoire. C'est vrai qu'offensivement on n'est pas encore très efficace, mais on peut s'appuyer sur une bonne base défensive. Tous les matches sont difficiles à jouer et on est tombé sur une équipe d'Ajaccio très solide. Je pense que ce soir, on ne doit retenir que les trois points. Après le but on a un peu reculé, il va falloir proposer autre chose lors du prochain match (à Lyon, NDLR). Le groupe est nouveau, je pense que d'ici quelques semaines ça ira mieux."
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité