Main Square : Skip the Use, chauffeurs de luxe pour Muse

Les Lillois de Skip the Use ont enflammé la Main Stage du Main Square Festival d'Arras. 

"Souvent on nous demande, vous êtes comment dans le Nord Pas-de-Calais. On leur répond, on va vous montrer ! On est FOUS". Matt Bastard donne le ton du concert dès les premiers morceaux : chaud ! A domicile, avec leur énergie habituelle et leur sens du public, les Skip the Use ont enflammé le début de soirée de ce festival 2015. Avant Muse, le concert le plus attendu de cette édition 2015. 
Les Lillois enchaînent leurs tubes "People in the shadow", "Nameless World", "Ghost" faisant sauter sans cesse le public de la Citadelle. Les fans de Muse participent sans broncher. 
A regarder cette foule devant eux, les "Skip" réalisent sans doute le chemin parcouru depuis leurs débuts en 2008. Ils sont passé de petit groupe punk-rock à grand frère du rock français avec leurs cousins les Shaka Ponk : "On a fait la Green Room à 15h en 2010, la Main Stage à 17h en 2013 et là on se retrouve juste avant un petit groupe... Muse", racontait mi fier, mi rigolard avant ce concert Jay Gimenez le bassiste. ##fr3r_https_disabled##On sent les Skip the Use, plus gros groupe issu du Nord Pas-de-Calais de l'histoire du rock français, heureux et fier de jouer chez eux dans leur région, qu'ils appellent "Nord Pas-de-Calais, l'amitié" et dont ils portent haut et fort les couleurs partout en France depuis plusieurs années.

Et pour montrer qu'ils n'ont rien perdu de leur authenticité, l'esprit punk, ils terminent avec deux chansons clairement anti-FN. "Etre heureux" et "La jeunesse emmerde le Front National". Un acte militant au coeur d'une région où plus de 30% des électeurs se disent prêtent à voter FN aux prochaine régionales.