• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Les meilleurs poissons d'avril 2019 de Picardie

Pas de poisson d'avril sur les antennes de France 3 Picardie !! On a préféré en accrocher dans le dos de nos collègues !! / © France 3 Picardie
Pas de poisson d'avril sur les antennes de France 3 Picardie !! On a préféré en accrocher dans le dos de nos collègues !! / © France 3 Picardie

La plaisanterie du poisson d'avril daterait du XVIIè siècle. Longtemps, la presse a participé à ce rendez-vous populaire. Depuis plusieurs années, la rédaction de France 3 Picardie n'en diffuse ni n'en publie plus. Au service web, on a préféré aller voir ce qu'ont fait les autres !!

Par Jennifer Alberts


Tradition oblige, le 1er avril voit faire surface des informations les plus folles les unes que les autres. Dans la presse, sortir un poisson d'avril a longtemps été une blague préparée de longue date et mûrement réfléchie. On ne fait pas un poisson d'avril en amateur : on brainstorme, on discute, on vote et on finit par publier une plaisanterie qui, plus elle est énorme, plus elle passera !! Parce qu'on ne plaisante avec les choses sérieuses ! 

Cette année, comme l'année dernière d'ailleurs, la rédaction de France 3 Picardie a décidé de ne pas satisfaire à cette joviale tradition. En ces temps de fake news, il en va - malheureusement - de notre crédibilité. Idem côté web : pas de poisson d'avril 2019.
 


Mais cela ne nous a pas empêché d'aller regarder ce qui s'est fait sur le net en Picardie. Et la pêche fut, avouons-le, moyennement fructueuse ! 

Pas grand chose à se mettre sous la dent. Notre classement sera donc vite fait !

N° 1 : l'expérimentation du concept SPID par la gendarmerie de l'Aisne

Il est énorme !! Mais tellement bien écrit qu'à la rédaction web de France 3 Picardie, on a marqué un temps d'arrêt en lisant cette information sur la page Facebook des gendarmes de l'Aisne. On a presque failli y croire ! Le directeur général de la gendarmerie nationale aurait choisi la gendarmerie de l'Aisne pour expérimenter un nouvel équipement susceptible de "jouer un rôle essentiel dans la lutte contre l’insécurité routière comme dans la prévention de la délinquance." : un exo-squelette permettant de courir aussi vite, si ce n'est plus, qu'une moto et revêtu par un gendarme spécialement entraîné, l'agent Léo Part.

On vous laisse lire la suite. La partie sur l'entraînement du-dit "super gendarme" est particulièrement savoureuse ! 


N°2 : le fossile d'une licorne à Amiens 

Avec un stade qui en porte le nom, c'est presqu'une évidence et on se demandait quand cette découverte allait être faite ! Et c'est bien évidemment en ce matin du 1er avril 2019 qu'Amiens Métropole a choisi de dévoiler l'information sur sa page Facebook : le squelette d'un equus monocerus a été mis au jour lors de travaux dans le quartier Saint-Maurice, au nord d'Amiens.

Une publication, qui photo à l'appui, se veut historique, selon l'apparemment célèbre paléonthologue Alan Grant ! 


N°3 : des guest star de choix à la prochaine Jules Verne

De tous les médias régionaux sur les sites desquels nous avons furté, le Courrier Picard est le seul à avoir succomber aux sirènes du poisson d'avril. Nos confrères annoncent en effet que Emmanuel et Brigitte Macron, feront leur retour dans leur ville native baskets aux pieds : le couple présidentiel prendrait le départ de la mythique course à pied la Jules Verne prévue dans les rues d'Amiens, le 2 juin prochain. 
Des plaisanteries qui ne devraient pas aller plus loin que ça. On se souvient de la mésaventure de Caroline Cayeux, la maire LR de Beauvais. L'année dernière, elle avait du s'excuser pour son poisson d'avril que beaucoup avaient trouvé douteux : elle avait annoncé sur son compte Twitter l'implantation d'un magasin Ikea dans la zone d'activité de Beauvais Tillé. La fausse promesse de la création de 4.000 emplois n'avait pas plu.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus