Cet article date de plus de 3 ans

La MEL finaliste pour le titre de Capitale mondiale du Design 2020

Lille est en lice face à Sydney pour ce titre mondial de capitale du design, créé pour promouvoir l'application du design dans la vie quotidienne. 
Lille en 2003, au coup d'envoi de son sacre comme Capitale Européenne de la culture
Lille en 2003, au coup d'envoi de son sacre comme Capitale Européenne de la culture © FRANCOIS LO PRESTI / AFP
Finaliste ! La Métropole Européenne de Lille (MEL) se retrouve face à Sidney pour le titre de Capitale mondiale du design 2020. Ce titre, qui veut montrer l'application du design dans la vie quotidienne, elle est la première ville française à le briguer.

La Métropole a mis dans la balance ses 1 600 designers et des réalisations déjà solides, comme le Kipstadium Decathlon de la zone de l’Union à Tourcoing, ou encore le projet de dynamisation du quartier du pile de Roubaix, géré par la structure Lille Design.

La World Design Organization, organisatrice du prix, a donc permis à la MEL et à son projet, Eldorado, the greatest design experiment, de se rapprocher du podium.
 


Un bilan culturel encourageant


"Nous voulons faire grandir ce processus dans nos manières de faire ensemble, pour dessiner un monde plus juste, plus beau et plus vertueux. D'ici à 2020, cette candidature sera notre Eldorado. Nous mettrons le savoir unique de Lille pour organiser de grands évènements, et accueillir des visiteurs du monde entier dans de grands moments de fête [au service de ce projet]" a réagi la maire de Lille Martine Aubry.

Le titre de Capitale européenne de la culture, en 2004, avait en effet largement été honoré par la ville de Lille, attirant 9 millions de visiteurs. Occasion saisie au bond pour créer les rendez-vous Lille 3000. En 2015, la quatrième édition de l’événement avait attiré 1 640 000 visiteurs.

Trois thèmes, un objectif

De la même manière, la MEL a appelé tous les acteurs de la métropole (entreprises, lieux culturels, citoyens…) à se mobiliser pour pouvoir proposer un programme d’événements et de célébrations pour toute l’année 2020.

Trois thèmes majeurs ont été dégagés pour organiser les temps forts de cette année : "Qu’est-ce que le design ? Comment le design a transformé notre société et notre territoire ? Comment des retours d’expériences de bonnes pratiques internationales continueront de nous inspirer ?"

Avec ces appels à une mobilisation de tous les secteurs, la MEL espère devenir une agence collaborative de design de grande ampleur.

Des espoirs de retombées

"Cette année mondiale du design attirera des investisseurs, stimulera de nouveaux partenariats et surtout la Métropole Européenne de Lille deviendra un centre névralgique de la production design" a affirmé le président de la MEL, Damien Castelain. Une manière d’anticiper les critiques, en affirmant que l’effort ne sera pas fait en vain, et pas à sens unique.

Une délégation de la Wolrd Design Organization viendra à Lille les 17 et 18 juillet, et jugera si la ville a les moyens de ses ambitions. Le titre sera décerné en octobre prochain
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture innovation sorties et loisirs design