Météo France : les prévisions pour ce mardi 8 octobre (et toute la semaine)

© lublud on VisualHunt.com
© lublud on VisualHunt.com

N’oubliez pas votre parapluie !!
 

Par Anne-Sophie Roquette

Après le passage faiblement pluvieux de la nuit, c’est au tour du front froid de la dégradation de passer, selon Météo France. Autrement dit, des pluies plus marquées vont balayer la région d’ouest en est, stagnant un peu plus longtemps sur le sud-est de notre territoire. A l’arrière, ce sont des éclaircies qui vont se mettre en place même si quelques ondées sont encore possibles.
 

Notre fameuse dégradation quitte lentement les Hauts-de-France et laisse un ciel variable. Eclaircies et passages nuageux continuent à cohabiter mais des averses vont se développer en bord de mer, puis s’accentuer en cours de nuit suivante. 

Le vent va se renforcer, ses rafales atteindront 40 à 70 km/h voire plus sur les caps exposés des Flandres à la Baie de Somme. Les cumuls de précipitations sur la journée peuvent donner 10 à 20 mm sur le sud-est de la région, 3 à 10 mm ailleurs.
 


Températures


Les températures matinales évoluent ce mardi de 11 à 14°.
 

Côté maximales, le mercure se situera entre 15 et 18 degrés.
 


Pour la suite, Météo France vous conseille de garder le parapluie !


Mercredi. De l’air froid en altitude  va instabiliser la masse d’air, les averses seront fréquentes, parfois même orageuses, et accompagnées de rafales de vent de 50 à 70 km/h. En fin de journée une « accalmie » est espérée ! Les températures baisseront : 8 à 12° au lever du jour, 13 à 15° au meilleur de l’après-midi.

Jeudi. Encore beaucoup de nuages mais des précipitations plus éparses, seul le vent restera modéré à assez fort avec des rafales de 40 à 65 km/h dans les terres, 60 à 75 km/h en bord de mer. Minimales de 7 à 13°, maximales de 16 et 17°.

Vendredi. Nous conservons beaucoup d’humidité, donc beaucoup de nuages porteurs de petites pluies éparses et toujours un vent sensible. Minimales de 9 à 12°, maximales de 17 et 18° .
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dimanche en politique en Picardie : Policiers, sapeurs-pompiers et élus agressés : halte au feu ?

Les + Lus