• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Métropole lilloise : une centaine d'oiseaux protégés et destinés au trafic saisis par l'ONCFS

Des oiseaux saisis le 2 avril 2019 à Baisieux (Nord). / © Didier Gogo
Des oiseaux saisis le 2 avril 2019 à Baisieux (Nord). / © Didier Gogo

Plus de cent oiseaux d'une espèce protégée destinés au trafic clandestin ont été saisis cette semaine dans le Nord, a annoncé vendredi l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Par AFP

"Les 2 et 4 avril", lors de trois perquisitions dans le secteur lillois faisant suite à "plusieurs semaines d'enquête", "les agents de l'ONCFS ont saisi 112 passereaux issus du milieu naturel et détenus illégalement par des particuliers qui en faisaient commerce", a indiqué l'Office dans un communiqué. 

Parmi les oiseaux figuraient notamment des chardonnerets et des linottes mélodieuses, une espèce en fort déclin. "Les animaux et le matériel ont été saisis. Les oiseaux ont été réintroduits dans le milieu naturel", a-t-on ajouté de même source.

Les trois personnes impliquées, de nationalité française, seront "prochainement entendues par les services de l'ONCFS", a indiqué Jean-Michel Vasseur, adjoint au chef de service du département du Nord.


Captures nombreuses dans le Nord Pas-de-Calais


En France, tous les passereaux sont protégés. Capture, détention, transport et commercialisation de spécimens issus du milieu naturel constituent un délit passible de 150.000 euros d'amende et deux ans de prison. "Les captures de passereaux ont toujours été nombreuses dans le Nord et le Pas-de-Calais pour des concours de chants et de beauté, notamment en raison de la proximité avec la Belgique", où la législation est plus souple, a expliqué M. Vasseur. 

"Mais depuis cinq à dix ans, tous les départements de France sont touchés, et on constate une baisse des effectifs au plan national", a-t-il souligné, un phénomène qui menace la biodiversité.

En 2018, 370 passereaux protégés avaient été saisis dans le Nord et 72 dans le Pas-de-Calais, selon l'ONCFS.



 

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus