Migrants à Calais : le président du Sénat souhaite l'organisation d'un sommet franco-britannique

Le président du Sénat, Gérard Larcher, souhaite qu'un sommet franco-britannique soit organisé pour trouver des solutions à la question des migrants de Calais qui veulent rallier l'Angleterre.

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, s’est entretenu vendredi avec Natacha Bouchart, sénatrice maire de Calais, pour évoquer la question des migrants dans le Calaisis et les solutions qui pourraient être envisagées. Il demande qu'un sommet franco-britannique soit organisé pour trouver des solutions.

« Cette crise humanitaire devient insupportable. Chaque jour apporte son lot de morts et de détresse » a indiqué Gérard Larcher, qui réclame également "des mesures rapides" à savoir un blocus maritime au large des côtes libyennes et une politique efficace de co-développement avec l’Afrique.

Une dégradation de l'économie du Calaisais

L'immigration incontrôlée et les décès des migrants qui tentent à tout prix de rallier l'Angleterre, entraîne une dégradation de l'économie du Calaisis. « Nous ne pouvons rester indifférent à la souffrance d’un territoire de la République » a déclaré Gérard Larcher. Le président du Sénat demande aux Britanniques de participer à cet effort de solidarité et au gouvernement français de prévoir un plan d’urgence de soutien à l’économie du Calaisis.

De son côté, le Premier ministre David Cameron a annoncé vendredi que Londres allait envoyer de nouvelles clôtures et des chiens renifleurs supplémentaires pour sécuriser le site d'Eurotunnel en France face à la crise "inacceptable" des migrants. Plus "de 1 000 tentatives" d'intrusion de migrants souhaitant rejoindre la Grande-Bretagne ont encore été dénombrées sur le site d'Eurotunnel près de Calais dans la nuit de jeudi à vendredi.