• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Miss Nord-Pas-de-Calais : Meggy Pinte, alias Miss Pévèle, privée d'élection à la dernière minute

© Meggy Pinte Miss Pevele 2017 pour Miss Nord Pas de Calais 2018 / Facebook
© Meggy Pinte Miss Pevele 2017 pour Miss Nord Pas de Calais 2018 / Facebook

La jeune femme originaire de Desvres a appris lundi qu'il lui était impossible de remporter le moindre titre.

Par Quentin Vasseur

C'est la fin d'un rêve pour Meggy Pinte, la Miss Pévèle qui était en lice pour le titre régional. La jeune femme devait concourir ce samedi 13 octobre pour l'élection de Miss Nord-Pas-de-Calais. Elle a appris lundi soir qu'elle en était interdite... à cause de sa participation à des élections concurrentes il y a près d'un an.

"Il a été décrété qu’en raison de désaccords juridiques concernant mes anciennes expériences en tant de Miss Côte d’Opale et dauphine de Miss Aéronautique France, je ne suis pas en adéquation avec la réglementation de la Société Miss France" a regretté la jeune femme de 21 ans dans un communiqué. "La Société Miss France considère que ce sont des concurrents directs, et ça ne leur plaît pas."
 
Dans sa ville natale de Desvres, près de Boulogne-sur-mer (certes loin de la Pévèle), c'est la stupéfaction. "À aucun moment, ça ne lui a été dit" après son élection en tant que Miss Pévèle, s'indigne Ludovic Dutriaux, premier adjoint à la mairie de Desvres, en charge de la jeunesse.

Pour l'élu, il n'est pas normal que Meggy Pinte ait été prévenue quatre jours avant l'élection à laquelle elle se consacrait depuis des mois, alors que sa participation à un concours concurrent date d'il y a près de onze mois. Surtout qu'elle ne s'en est jamais caché.

 

Défiler pour du beurre


La semaine de préparation avait démarré lundi, "après le repas du soir, on l'a appelée" pour lui apprendre qu'elle ne pourrait remporter raucun titre quelle que soit sa performance. Elle pouvait rester et défiler, mais pour du beurre.

Un coup dur pour la ville de Desvres qui s'était fortement engagée derrière la jeune femme. "Il y avait eu un vrai engagement. Des bus devaient être affrétés et des centaines de personnes comptaient s'y rendre". Son portrait avait été affiché en grand sur la façade de la mairie, les jeunes du Centre animation jeunesse de Desvres s'activaient depuis un mois pour préparer l'événement. "Ils se faisaient une joie de venir !"
 

La Semaine dans le Boulonnais

Desvres pleure sa Miss, virée du concours Miss Nord-Pas-de-Calais !


Aujourd'hui, "tout ça a été balayé d'un revers de la main" regrette l'élu, qui dénonce une ambiance délétère entre les Miss et évoque "des lettres anonymes de dénonciation."

Dévastée, l'ancienne Miss Pévèle laissera finalement sa place. "C'est donc Juliette Wattrelot, ma première dauphine, qui représentera la Pevele pour Miss Nord-Pas-de-Calais ce samedi" annonce-t-elle dans son communiqué.
 
 
Joint par téléphone, le comité Miss Nord-Pas-de-Calais assure que "ce n'est pas l'affaire du siècle".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus