Montant, plafond de ressources, démarches : ce qu'il faut savoir sur l'allocation de rentrée scolaire 2021

Publié le Mis à jour le
Écrit par Paul-Antoine Leclerq
Rayon des fournitures scolaires dans un supermarché
Rayon des fournitures scolaires dans un supermarché © Clément Jean-Pierre / FTV

Comme chaque année, l'allocation de rentrée scolaire est versée à la fin du mois d'août aux familles ayant au moins un enfant scolarisé, âgé de 6 à 18 ans, sous condition de ressources. Voici ce que vous devez savoir cette année.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée mardi 17 août aux foyers éligibles. Cette allocation sert à financer des fournitures scolaires, des vêtements neufs ou encore les activités extra-scolaires pour les enfants.

Elle est versée aux familles ayant au moins un enfant scolarisé, âgé de 6 à 18 ans, sous condition de ressources, selon le nombre d'enfants à charge. "C'est déjà bien que cette allocation soit maintenue, reconnaît Ghislaine Lefebvre, chef de projet à la FCPE Picardie (Fédération des conseils de parents d'élèves). Elle est nécessaire, voire indispensable, pour permettre aux parents d’assurer les frais de rentrée."

Qui est concerné ? 

Pour savoir si vous pouvez toucher cette aide, il faut se référer à vos ressources de l'année 2019. Elles ne doivent pas dépasser :

  • 25 319 euros si vous avez un enfant; 
  • 31 162 euros si vous en avez deux; 
  • et 36 005 euros pour trois enfants.

Ajoutez 5 843 euros de ressources par enfant supplémentaire. 

Quel est le montant cette année ? 

Pour la rentrée 2021, le montant de l'allocation de rentrée scolaire versée par la CAF s'élève à : 

  • 370,31 euros par enfant âgé de 6 à 10 ans; 
  • 390,74 euros par enfant âgé de 11 à 14 ans;
  • et 404,28 euros par enfant âgé de 15 à 18 ans. 

"Nous notons quand même trois problèmes qui persistent, indique Ghislaine Lefebvre. Déjà, les enfants de maternelle ne sont toujours pas concernés par l'allocation. Alors qu'on sait qu'il y a de plus en plus de fournitures à acheter dans ces classes. Ensuite, on remarque que l'allocation n'a que très peu augmenté pour les lycéens, alors que les dépenses en fourniture sont plus importantes au lycée qu'au collège. Le delta avec le collège n'est pas assez important", remarque-t-elle. 

La dernière réserve de l'association concerne la date de versement. "L'allocation est versée fin août. Sauf que les magasins mettent déjà en rayon les fournitures. Donc fin août, les produits les moins chers seront déjà partis", regrette encore Ghislaine Lefebvre. 

Quelles sont les démarches ?

Si vos enfants ont moins de 16 ans (nés après le 31 décembre 2005), vous n'aurez aucune démarche à accomplir. L'aide sera versée automatiquement le 17 août. Si vos enfants ont entre 16 et 18 ans, il faut vous rendre sur le site de la CAF pour déclarer que votre enfant est toujours scolarisé ou en apprentissage pour la rentrée 2021. 

"C'est dommage que cette année on n'ait pas le petit coup de pouce de 100 euros qu'on avait eu l'année dernière", regrette encore la chef de projet de la FCPE Picardie. Cette aide avait été accordée aux familles pour se fournir en masques, gel hydroalcoolique. "Cette année encore on aura à faire ces achats, alors que je ne comprends pas qu'on n'y ait pas droit". 

Une allocation sportive de 50 euros 

Pour la première fois cette année, 3,3 millions de familles recevront le Pass'Sport, une allocation de 50 euros pour financer l'inscription d'un enfant dans une association sportive. Les familles éligibles recevront un courrier qui sera à présenter au moment de l'inscription pour bénéficier d'une réduction immédiate de 50 euros. 

"C'est une bonne chose cette nouvelle allocation, salue Ghislaine Lefebvre. Les jeunes ont besoin de reprendre le sport après ces deux années de confinement". 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.