Municipales à Lille : La France insoumise présente ses “chefs de file” dans un appartement du quartier Moulins

Ce lundi, conférence de presse de Julien Poix (2ème en partant de la gauche), candidat aux municipales à Lille / © F.BELLOUTI
Ce lundi, conférence de presse de Julien Poix (2ème en partant de la gauche), candidat aux municipales à Lille / © F.BELLOUTI

Pas de tête de liste pour l'instant mais un binôme homme-femme pour LFI à Lille.

Par AFP

La France insoumise (LFI) a dévoilé jeudi un binôme chargé de mener la campagne des élections municipales de mars 2020 à Lille, Julien Poix et Elodie Cloez, désignés pour l'heure simples "chefs de file", le choix de la tête de liste devant intervenir ultérieurement.

C'est le coordinateur national de LFI, le député du Nord Adrien Quatennens, qui a expliqué la nuance et exposé la démarche du mouvement lors d'une conférence de presse organisée dans l'appartement d'une habitante de la tour Clemenceau, immeuble de logements sociaux du quartier périphérique de Moulins.
 

Faisant le constat de "l'accroissement du niveau de défiance"envers les hommes politiques, il a exposé une "démarche radicalement différente" visant "l'implication du plus grand nombre" pour tenter de faire revenir aux urnes les abstentionnistes, après un taux record d'abstention aux municipales de 2014 (38% au second tour au niveau national, 51% à Lille).

Julien Poix et Elodie Cloez ont donc été "désignés chefs de file et auront à conduire le processus d'implication du mouvement dans les municipales", a affirmé le député, annonçant que "400 assemblées générales d'Insoumis" allaient se tenir "dans la semaine" pour déterminer des chefs de file dans d'autres villes.
 

"Des habitants des quartiers"


"Notre objectif est d'envoyer à la mairie des habitants des quartiers", a souligné Julien Poix, professeur d'histoire-géographie de 34 ans, déjà candidat aux élections européennes de mai. "Nos actions dans les quartiers vont être l'occasion d'identifier ces gens qui vont devenir des décideurs pour Lille".

"A la place de Julien et moi, il peut y avoir quelqu'un qui n'a jamais milité auparavant, qui s'investit durant ces municipales, qui a un potentiel, de nouvelles idées et qui décide d'agir au sein de cette municipalité", a souligné Elodie Cloez, étudiante en sciences politiques de 22 ans. "J'ai envie de m'engager jusqu'au bout de la démarche donc je serai au final certainement présent dans cette liste du collectif, comme Élodie", a néanmoins tenu à préciser Julien Poix. Il "souhaite" également qu'Adrien Quatennens, un temps pressenti pour mener la bataille à Lille, figure sur la liste.

Dans la même démarche, les chefs de file n'ont pas avancé de propositions concrètes. Celles-ci devront être "co-élaborées avec" les habitants. Ils ont cependant formulé plusieurs suggestions, portant sur la gratuité des transports en commun ou des cantines scolaires, la mise en place de référendums d'initiative locale ou la refonte du budget participatif.

 

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus