• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Conservatoire botanique national de Bailleul fête ses 30 ans

La violette de Rouen fait partie des espèces que le Conservatoire a sauvé de l'extinction.
La violette de Rouen fait partie des espèces que le Conservatoire a sauvé de l'extinction.

Trente ans qu'il étudie et protège la nature ! Le Conservatoire botanique national de Bailleul s'ouvre au public jusqu'à samedi.

Par Quentin Vasseur

Le Conservatoire botanique national de Bailleul souffle en ce moment sa trentième bougie et en profite pour ouvrir ses portes au public.

De quoi présenter l'action du conservatoire : mieux comprendre la flore et ses habitats naturel, préserver la biodiversité et sensibiliser à l'environnement.

Visite des dunes


L'un des habitats naturels que le CBNB étudie se trouve à Bray-Dunes, près de Dunkerque. Sur la dune du perroquet, on trouve des spécimens rares que des botanistes venus de loin découvraient mercredi.

"On a des marais temporaires, mais on n'a pas ce type de paysages" note Hacène Abdelkrim, enseignant-chercheur à Alger, tandis que Franco Pedrotti, professeur de botanique à Camerino, note qu"ici il y a une dune tout à fait particulière, la dune parabolique. Il n'y en a pas en Italie."

Le Conservatoire botanique de Bailleul fête ses 30 ans
Intervenants: Hacène Abdelkrim; Enseignant chercheur à Alger ; Franco Pedrotti, Professeur de botanique à Camerino en Italie ; Christophe Blondel, Chargé de mission au Conservatoire botanique de Bailleul, Thibaut Pauwels, Chargé de mission au Conservatoire botanique de Bailleul - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Reportage de Marie-Noëlle Grimaldi et Flavien Bellouti. Montage de Michelle Vansteenkiste


Le sauvetage de la violette de Rouen


Le Conservatoire botanique de Bailleul tente également de sauver certaines espèces, comme la violette de Rouen qui a failli disparaître. 

"On était à peu près à 400 pieds présents dans la nature, ce qui est très faible. Aujourd'hui on est à plus de 4.000" se réjouit Thibaut Pauwels, chargé de mission au CBNB.

Jusque samedi, le Conservatoire ouvre ses portes au public. Un rendez-vous festif décalé se tiendra samedi à partir de 11 heures "jardins et boisements s'ouvrent aux contes, aux rêves, à l'imaginaire..."


Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus