A la frontière belge, prises de bec autour des poubelles

Les ordures belges déposées en France

Face à des taxes ordures ménagères plus contraignantes en Belgique, de nombreux sacs poubelles sont déposées dans des villes transfrontalières françaises. Le problème : ce sont les contribuables français qui paient ces ordures ménagères belges.

Par Jeanne Blanquart

Deux pays côte à côte, avec un léger problème : les ordures ménagères. Boeschèpe accueille malgré elle les déchets de ses voisins belges. En cause : des taxes trop coûteuses de l'autre côté du trottoir. Le dépôt sauvage est pourtant passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1500 euros. Mais malgré cette mesure, il est pourtant difficile de lutter contre ce problème récurrent.

Le maire de la commune, Pierre Bourgeois, a décidé de lutter contre ces invasions odorantes. Il a pris plusieurs photos de ressortissants belges, pris en flagrant délit. 

Les sacs déposés par les voisins Belges pèsent lourd. En tout, on compte 42 kilos de déchets en plus, par an et par habitant dans la commune. Alors forcément, l'élu garde toujours un oeil sur ses poubelles. Les amendes sont prêtes. 

Les Belges favorables au contrôle


Côté belge, les réactions sont mitigées, mais globalement, les habitants considèrent qu'il faut effectivement lutter contre le dépot sauvage. Dans la déchetterie voisine, on contrôle donc rigoureusement les plaques. Une vigilance toute aussi accrûe chez certains habitants.

En tout, 8 communes françaises frontalières sont concernées. Elles aimeraient bien mettre une bonne fois pour toute ce différend à la poubelle...

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus