• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saint-Valentin : un boulanger vend des cœurs en meringue pour dire qu'il n'aime pas sa voisine “Louise”

Bailleul : un boulanger vend des cœurs en meringue pour dire qu'il n'aime pas sa voisine "Louise"

Une Saint-Valentin sans coeur n'est pas tout à fait une Saint-Valentin. Mais à Bailleul, un boulanger indépendant a décidé de dédier des coeurs de meringues à un concurrent voisin. Une manière originale d'évoquer ce problème de voisinage. 

Par Emmanuel Magdelaine

C'est ce qui s'appelle de l'amour vache. Car si Olivier Marescaux dessine ces coeurs de meringue, ce n'est pas uniquement pour les amoureux. Louise est le nom d'un concurrent... Et surtout le nom d'une chaîne qui s'est installée juste à côté de chez lui, il y a deux ans et demi. 

Depuis, l'artisan multiplie les initiatives. Calendrier dénudé pour que les industriels aillent se rhabiller mais aussi meringues en forme de cercueils pour halloween. Un coup de gueule et un coup de pub pour défendre le 100% fait maison. "Je ne compte pas mes heures, c'est sûr, mais bon c'est la récompense du travail bien fait. J'ai fait 7 ans d'études à Bruxelles, c'est pas pour ouvrir des cartons", explique l'artisan. 

Les ptits coeurs ont en tout cas les faveurs de sa clientèle. Même avec Louise marqué dessus, la femme d'Olivier vend ces coeurs comme des ptits pains...

Sur le même sujet

Visite guidée du Bruxelles des lobbies

Les + Lus