Replanter son sapin pour le récupérer l'année suivante ? C'est possible dans une ferme, aux Rues-des-Vignes

Replanter son sapin : une solution écologique et économique possible à la ferme du Quesnet, aux Rues-des-Vignes. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
Replanter son sapin : une solution écologique et économique possible à la ferme du Quesnet, aux Rues-des-Vignes. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Pour la deuxième année consécutive, Gaëtan Doisy propose aux particuliers de venir planter leur sapin dans sa ferme du Quesnet, aux Rues-des-Vignes, près de Cambrai, le samedi 11 janvier. Un moyen simple et écologique pour éviter de jeter son sapin et le récupérer l'année suivante. 

Par Noémie Javey

Depuis des années, Gaëtan Doisy replantait son sapin. Depuis deux ans, il propose aux habitants de faire de même avec l'opération "Plante ton sapin" qui aura lieu ce samedi 11 janvier à la ferme du Quesnet, aux Rues-des-Vignes (près de Cambrai dans le Nord) . "En 2019, on avait récupéré une trentaine de sapins et sept personnes sont venus les récupérer au moment des fêtes et vont nous les ramener par la suite".

Le système est simple : les habitants ramènent leur sapin, et ils peuvent soit le planter eux-même soit demander à ce que Gaëtan Doisy le fasse à leur place. "On prend des sapins avec racine et on peut les planter pour eux c'est gratuit".
 

L'année dernière, l'événement avait attiré au-delà de la région de Cambrai. "Certaines personnes venaient même de Lille pour planter un sapin", s'étonne le fermier qui depuis cinq ans propose une cueillette de ferme en agriculture bio en plein champ. 
 

Un geste écologique


Le geste est écologique, il évite de jeter les sapins après Noël mais permet aussi à Gaëtan Doisy de créer des haies entre ces champs. Ces haies naturelles favorisent une importante diversité biologique grâce aux microclimats qu'elle entraîne : zones d'ombre, de lumière, d'humidité, elles permettent de freiner le vent et de maintenir une humidité plus ou moins constante.

Pour créer un lien entre les habitants et les sapins, le fermier essaye "de les planter en bord de route pour que les gens puissent apercevoir leur sapin en voiture et pendant l'été, on envoie une photo du sapin aux propriétaires".
 

Une fois planté, le sapin demande peu d'entretien. "Durant l'année, on l'arrose pendant la période sèche. Par exemple, l'année dernière, on les a arrosés pendant la canicule. Si les producteurs de sapins sont installés dans une zone marécageuse, c'est que les sapins, lorsqu'ils sont petits, ont besoin de beaucoup d'eau. Mais lorsqu'ils sont plus grands, c'est moins le cas".

Peut-on alors replanter son sapin indéfiniment ? "On est encore au début, mais je pense que la limite principale sera la taille du sapin, surtout s'il ne peut plus rentrer dans la maison".

Samedi 11 janvier, de 14 h à 17 h. Ferme du Quesnet "Mon BIO Quesnet", D644, Les Rues-des-Vignes. Événement gratuit. Une soupe chaude sera servie à l'arrivée des intéressés. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus