Coronavirus - Covid-19 : Lille, Saint-Omer, Calais... Ces mairies qui donnent une prime aux agents municipaux

Deux mois après le déconfinement, de nombreuses municipalités du Nord et du Pas-de-Calais ont voté en conseil municipal le versement d'une prime aux agents de la commune mobilisés durant le confinement.
La mairie de Lille a voté une prime défiscalisée pouvant aller jusqu'à 1 000 euros pour ses employés mobilisés durant la crise.
La mairie de Lille a voté une prime défiscalisée pouvant aller jusqu'à 1 000 euros pour ses employés mobilisés durant la crise. © MAXPPP
Pour remercier leurs agents municipaux d'avoir travaillé pendant le confinement, certaines communes du Nord et du Pas-de-Calais ont choisi de leur octroyer des primes, qui montent jusqu'à 1 000 euros.

Cette mesure a été rendue possible par la loi de finances rectificative du 25 avril 2020 : elle permet aux municipalités d'octroyer à leurs employés si elles le souhaitent une prime pouvant aller jusqu'à 1 000 euros et exonérée d'impôt sur le revenu, de toute cotisation ou contribution sociale.

La liste des villes ci-dessous n'est pas exhaustive, d'autres communes peuvent encore délibérer sur le versement d'une prime à leurs agents municipaux.

Armentières a voté la prime au dernier conseil municipal

Une prime exceptionnelle a été votée le 13 juillet en conseil municipal pour les agents armentiérois. Les employés municipaux mobilisés à plein temps durant le confinement toucheront 1 000 euros supplémentaires, quand ceux ayant travaillé partiellement recevront 500 euros de la commune. 

La présence physique : le critère à Boulogne-sur-Mer

Sur la côte d'Opale, les agents qui ont travaillé en présentiel recevront une prime exceptionnelle. Les agents exposés aux risques, comme ceux qui exercent en extérieur ou au contact du public toucheront 600 euros. 

Pour les employés présents, mais moins exposés, bénéficieront de 200 euros.

Calais alloue 150 000 euros de prime à ses agents

En fonction du nombre de jours travaillés durant la période du confinement, les agents municipaux calaisiens toucheront entre 150 et 1 000 euros : 150 euros pour 6 à 9 jours de travail, 330 euros pour 10 à 19 jours, 660 euros pour 20 à 29 jours et 1 000 euros s'ils ont travaillé plus de 30 jours. 

Cela représente un budget spécial de 150 000 euros pour la municipalité. 

Les agents de Caudry recevront leur prime au mois de juillet

Une prime sera allouée aux agents municipaux de la ville du Cambrésis, ce qui représente un budget de plus de 30 000 euros pour la commune. Dans cette ville aussi, le montant maximal de 1 000 euros sera versé à certains employés en complément de leur paie du mois de juillet. 
Un budget de 30 000 euros pour la mairie de Caudry.
Un budget de 30 000 euros pour la mairie de Caudry. © MAXPPP

Hem : une prime réservée à une partie des agents seulement

Seuls certains employés de la ville toucheront une prime à Hem, ceux qui ont travaillé pour le foyer-logement de la Résidence de la Marque. Le montant de la prime sera proportionnel au temps travaillé.

Trois échelons de primes à Lambersart

Trois échelons ont été établis et les fonctionnaires lambersartois ont d'ores et déjà reçu leur prime en complément de leur salaire du mois de juin.

Une prime de 25 euros par jour de présence a été établie, notamment pour les personnels ayant effectué des permanences téléphoniques, dans la limite de 1 000 euros. Pour les agents qui ont alterné travail en présentiel et télétravail, 800 euros ont été versés. 

Les agents en télétravail qui "ont dû faire face à un surcroît d'activités signficatif" du fait de la crise sanitaire ont touché 500 euros. Un budget total d'environ 80 000 euros pour la commune.

Lille récompense près de la moitié de ses agents

La mairie de Lille a demandé dès le mois d'avril l'autorisation au gouvernement de verser une prime exceptionnelle aux employés lillois, hellemois et lommois.
La moitié des effectifs touchera une prime.
La moitié des effectifs touchera une prime. © FRÉDÉRIK GILTAY / FRANCE 3
Cela représente un budget de 600 000 euros qui sera réparti entre près de 2 000 fonctionnaires, soit environ la moitié des effectifs. Les montants de la prime iront de 35 à 1 000 euros, selon le temps de présence des agents. 

Un prime pour 54 agents à Marck

Réuni le 2 juillet en séance plénière, le conseil municipal de Marck dans le Pas-de-Calais a voté à l'unanimité le versement de la prime exceptionnelle à destination de ses employés communaux. 

En tout, ce sont 54 agents qui percevront des sommes allant de 100 à 1 000 euros. 

À Marcq-en-Barœul, jusqu'à 1 000 euros pour les agents des Ehpad

La ville de la métropole lilloise a également opté pour le montant maximal. Il sera alloué à certains corps spécifiques : la police municipale, les agents des Ehpad et ceux qui ont assuré un portage de repas à domicile aux personnes vulnérables. 
Les policiers municipaux toucheront 1 000 euros.
Les policiers municipaux toucheront 1 000 euros. © FRÉDÉRIK GILTAY / FRANCE 3
Une prime de 300 à 500 euros sera attribuée en fonction du temps travaillé durant le confinement. Pour les agents dont cette durée est inférieure à 20 %, ils recevront 100 euros en bons d'achat à dépenser chez les commerçants locaux. 

Les animateurs de centre de loisirs aussi concernés à Rang-du-Fliers

Le conseil municipal a voté à l'unanimité le versement de 10 euros par jour travaillé durant la période de confinement à chaque agent de la commune du Pas-de-Calais. Cet été, les animateurs de centre de loisirs recevront également la même prime.

Saint-Omer : 23 000 euros débloqués pour les employés municipaux

Les agents municipaux qui ont travaillé entre le 16 mars et le 11 mai pourront toucher entre 100 et 700 euros, selon la nature des tâches effectuées pendant le confinement. Un budget de 23 000 euros a été alloué spécialement pour remercier les 107 employés. 

Une prime indexée en fonction du contact avec le public à Tourcoing

Pour les employés tourquennois, le montant de la prime prendra en compte s'ils ont été ou non en contact avec du public. Pour ceux qui en l'ont pas été, la prime ira de 85 à 330 euros. 

Pour ceux en télétravail, mais qui ont dû gérer un acroissement de l'activité, une prime de 125 euros leur sera versée. 

Enfin, pour les agents qui ont travaillé en présentiel et qui ont été en contact avec le public, cette prime sera de 1 000 euros, le maximum possible. Au total, 250 000 euros pour remercier les agents municipaux de leurs services.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société covid-19 santé