Coronavirus : l'équipe cycliste nordiste Cofidis en quarantaine jusqu'au 14 mars aux Emirats

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 avec AFP
Confinés, les coureurs Cofidis s'ennuient dans leur hôtel aux Émirats.
Confinés, les coureurs Cofidis s'ennuient dans leur hôtel aux Émirats. © COFIDIS

Les équipes cyclistes Cofidis et Groupama-FDJ, qui participaient la semaine passée au Tour des Emirats (UAE Tour), ont été placées en quarantaine jusqu'au 14 mars, une mesure en liaison avec l'annonce mardi soir sur place de nouveaux cas de coronavirus.

"Nous sommes officiellement en quarantaine avec un probable retour le 14 mars", a annoncé mercredi Arnaud Démare, le chef de file picard de Groupama-FDJ. "Nous apprenons que des personnes positives au coronavirus occupaient le même étage que nous".

Groupma-FDJ et Cofidis font partie des équipes, avec la russe Gazprom, qui n'ont pu rentrer en Europe le week-end au contraire des autres formations en lice dans l'UAE Tour dont les deux dernières étapes ont été annulées jeudi soir. Une quatrième formation, UAE Emirates, a choisi de rester sur place pour procéder à des nouveaux tests.
 
Coronavirus : l'équipe Cofidis en quarantaine jusqu'au 14 mars aux Emirats

Depuis plusieurs jours, les coureurs sont confinés à l'étage de leur hôtel, regardent la télévision ou improvisent des activités physiques dans les couloirs. "Ça reste des journées longues e ennuyeuses et surtout désagréables parce qu’on est toujours dans l’attente. Ce n’est jamais bon pour l’esprit d’être dans cet état psychologique, d’attente perpétuelle d’une libération entre guillemets", témoigne le coureur Cofidis Stéphane Rossetto.
 
Coronavirus : confinés aux Émirats, les coureurs Cofidis s'occupent à l'hôtel


Nouveaux cas


Mardi soir, le ministère de la Santé des Emirats arabes unis a annoncé l'apparition dans le pays de six cas supplémentaires de nouveau coronavirus, "reliés" aux deux cas ayant motivé jeudi l'interruption du Tour des Emirats cycliste.

"Désormais nous savons à quoi nous en tenir, et même si le confinement en chambre perdure, chacun va réussir à trouver occupations, distractions, activités...", a réagi Thierry Vittu, le président de Cofidis lui aussi retenu sur place avec les membres de son équipe.
 

"Certes l'échéance est lointaine (encore que ce n'est que 10 jours) mais d'une certaine manière, c'est une sorte de soulagement", a-t-il poursuivi. "Ce qui était difficile à vivre jusqu'ici était l'absence d'échéance et l'attente permanente d'un dénouement proche qui n'arrivait jamais".


Résultats des tests négatifs


"Nous apppliquons dès maintenant un réglement sanitaire et comprenons +un peu+ mieux la situation même si nous sommes tous négatifs dans l'équipe et confrontés à de potentiels contaminés à cet étage", a commenté pour sa part Démare, qui espère "un rapatriment sanitaire pour effectuer ce confinement à domicile".

Le Français, qui n'a plus roulé depuis jeudi soir et perd de vue ses premiers objectifs sportifs de la saison, a ajouté : "Toujours en attente de vélo, 6e jour sans pouvoir s'entraîner. Cependant, la priorité pour nous aujourd'hui n'est plus de reprendre une activité physique mais d'être isolé à un autre étage de l'hôtel."

"Tous les résultats de la deuxième batterie de tests médicaux de nos coureurs et membres du staff aux Emirats Arabes Unis sont négatifs", a confirmé la formation de Marc Madiot. "Mais plusieurs résultats positifs, qui ne concernent pas notre équipe, sont à déplorer au sein de notre hôtel. En conséquence, le président de l'UCI, M. David Lappartient, nous a informé que nos 12 employés devront respecter une période de quarantaine qui durera jusqu'au 14 mars 2020". 

Une porte-parole de Groupama-FDJ a précisé que la participation à Paris-Nice, qui commence dimanche, n'est pas compromise. Aucun des quatre coureurs en quarantaine aux Emirats, tout comme pour l'équipe Cofidis, ne devait être aligné dans la "course au soleil".

En revanche, Groupama-FDJ "est en train de réfléchir" à sa participation à Tirreno-Adriatico (11-17 mars), puisque trois des coureurs en quarantaine, dont Arnaud Démare, devaient en être, a précisé cette porte-parole.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.