Coudekerque-Branche : le tabac interdit dans tous les squares urbains

C'est une première au nord de Paris. A Coudekerque-Branche, près de Dunkerque, quatre aires de jeux pour enfants sont désormais sans tabac.
 

"Nous voulons éviter de  faire subir à nos enfants le tabagisme passif ", c'est ainsi que Christophe Berrier, le directeur de cabinet du maire de Coudekerque -Branche justifie cette décision. Depuis lundi, la ville a pris un arrêté pour interdire de fumer dans quatre squares urbains (les squares Angry Birds, Charlie et ses amis, Vanoosten et le Jardin des Sports). Une démarche santé menée en collaboration avec la Ligue contre le Cancer

Désormais, tout espace qui propose des jeux pour enfants est interdit aux fumeurs.  "Cela ne les empêche pas de fumer dans leur sphère privée, mais c'est un enjeu de santé publique", rappelle Christophe Berrier. "C'est une démarche pédagogique, on compte aussi sur les enfants pour persuader les fumeurs."

Ces espaces ont pour objectif la "dénormalisation" du tabac auprès des jeunes (et moins jeunes), mais également la protection de l’environnement (pollution liée aux mégots, incendie) explique la municipalité. "Nous insistons pour avoir de plus en plus d'espaces sans tabac, pour qu'à terme une majorité d'enfants ne sache même pas ce qu'est une cigarette !", explique la Ligue contre le Cancer.

 

Si la règlementation n'est pas respectée, les contrevenants peuvent encourir une amende de 35 euros.

En France, chaque année, le nombre de décès liés au tabac est estimé à 73 000, dont 45 000 par cancer. Dans les Hauts-de-France, le tabagisme quotidien est plus élevé (30,5 %) que dans le reste de la France (26,9 %). La surmortalité est de 20% supérieure à la moyenne nationale.