Déconfinement : Martine Aubry ne sait pas "comment on va pouvoir organiser l'école avec le volontariat"

La maire PS de Lille, Martine Aubry, s'est inquiétée jeudi soir du "flou" de l'exécutif sur les modalités du déconfinement , appelant l'Etat à donner "des directives générales claires" et à ensuite "faire confiance" aux élus locaux.
 

© FREDERIC GILTAY / FRANCE 3
"Je dois dire que, ce soir, je suis un petit peu, comme les syndicats d'enseignants, dans le brouillard. Je croyais qu'il y avait un plan et maintenant, on nous dit que ce sera le volontariat" pour le retour à l'école, a déclaré l'ancienne ministre sur BFMTV.

Le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi que, dans le cadre du déconfinement prévu à partir du 11 mai, la rentrée scolaire se ferait notamment sur la base du volontariat.
 
"Ce que je ne comprends pas, c'est cette espèce de flou (...) Je ne sais pas comment on va pouvoir organiser l'école avec le volontariat", a réagi Mme Aubry, qui a réaffirmé que, dans sa ville, elle ne pourrait "appliquer l'ensemble du plan Blanquer", articulé en trois étapes de rentrée successives.
 
"Je dis simplement à l'Etat : "dites-nous clairement les dates, les personnes qui vont être déconfinées et faites-nous confiance". Nous pouvons faire, nous faisons depuis le début du confinement", a ajouté l'ancienne première secrétaire du Parti socialiste.

"Des directives claires et qu'on fasse confiance à ceux qui connaissent la réalité locale", sous "l'autorité du préfet bien sûr", a martelé Martine Aubry.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société martine aubry politique éducation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter