Denain : l’appel à l’aide d’un fils, sans nouvelles de son père disparu le long de l’Escaut il y a deux semaines

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton
Daniel Fargeat, 67 ans, a disparu à Denain le 10 novembre dernier. Malgré plusieurs battues organisées le long de l'Escaut, le sexagénaire reste introuvable.
Daniel Fargeat, 67 ans, a disparu à Denain le 10 novembre dernier. Malgré plusieurs battues organisées le long de l'Escaut, le sexagénaire reste introuvable. © Emilie Legrand / DR

Daniel Fargeat, 67 ans, a disparu à Denain le 10 novembre dernier. Sans nouvelles de lui, son fils a organisé plusieurs battues, sans résultats. Persuadé que son papa a chuté dans l'Escaut, il demande des moyens supplémentaires pour le retrouver le plus rapidement possible.

Comme tous les jours depuis deux semaines désormais, Yves Fargeat sillonne les berges de l’Escaut entre l’écluse de Denain et l’écluse de Trith-Saint-Léger. Son papa a disparu dans le secteur le 10 novembre dernier. 

Daniel Fargeat, 67 ans, a quitté son domicile situé dans le quartier du Parc Lebret à Denain peu après quatre heures du matin. "Il est parti promener ses deux petits chiens". Devenu malvoyant après avoir fait un AVC oculaire il y a quelques années, cet homme avait pris une lampe avec lui pour s’éclairer.

Identifié sur les caméras de vidéosurveillance 

"On le voit bien sortir de sa rue grâce aux caméras de vidéosurveillance", témoigne son fils, Yves. Il marche sur la route. Une deuxième caméra le filme un peu plus loin. "On le reconnait grâce à sa silhouette. Il baisse un peu sa lampe et on aperçoit qu’il lui manque un des deux chiens". Daniel Fargeat se dirige alors vers le long de l’Escaut. "À partir de ce moment-là, on ne le voit plus sur aucune caméra".  

Dès le lendemain matin, son fils se rend au commissariat pour déclarer la disparition inquiétante de son père. Selon lui, aucun doute, il est tombé dans l’Escaut.  

"On me laisse tout seul"

Avec l’aide de sa famille, de collègues de travail et d’inconnus, Yves Fargeat a organisé trois battues. Sans résultats. Mais il continue à se rendre quotidiennement  le long de l’Escaut. Depuis la venue de chiens pisteurs et de plongeurs au lendemain de la disparition pour sonder les berges de l’Escaut, il l’assure, plus personne ne l’aide.

"On doit débloquer les moyens nécessaires. On ne parle pas d’une bête, on parle de mon papa ! Là, ça fait 13 jours, il n’y a personne", déplore-t-il. Yves réclame des moyens conséquents pour sonder l’Escaut entre les deux écluses.

"Je ne demande pas la lune, je demande simplement qu’ils viennent vérifier le fond du canal et les berges".

Yves Fargeat

"Je suis là le long du canal tous les jours, en train de regarder si mon papa remonte. Je ne demande pas la lune, je demande simplement qu’ils viennent vérifier le fond du canal et les berges". Avant d’ajouter. "Je n’ai certainement pas envie de l’enterrer le jour de son anniversaire qui tombe ce vendredi 26 novembre". 

Si vous disposez de quelconque information, merci de contacter la gendarmerie de Denain au 03 27 35 82 22.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.