Cet article date de plus de 4 ans

6000 poussins morts près de Dunkerque : la piste de la grippe aviaire écartée

Nous vous parlions lundi de cet éleveur qui avait retrouvé 6000 de ses poussins morts subitement durant le week-end. Des analyses ont été effectuées cette semaine par la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Nord. La piste de la grippe aviaire est écartée. 
Image d'illustration.
Image d'illustration. © MaxPPP
Devant l'ampleur de la catastrophe, la grippe aviaire avait effleuré l'ensemble des esprits. Le week-end dernier, un agriculteur découvrait 6000 poussins morts, sur un élevage qui en compte 27 000. Après avoir alerté les autorités, la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Nord avait alors décidé de mener des analyses au sein de la ferme et des fermes voisines pour déterminer les circonstances de la mort et déterminer s'il s'agissait de la grippe aviaire ou d'une autre épidémie. 

Aujourd'hui, les résultats écartent la piste de l'influenza aviaire (grippe aviaire). La cause de la mort des volailles n'a toutefois pas encore été déterminée. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie