Carnaval de Dunkerque : un jeune homme entre la vie et la mort après une agression en marge du bal du Chat Noir

(Archive - Illustration) / © TM - FRANCE 3 NPDC
(Archive - Illustration) / © TM - FRANCE 3 NPDC

Un jeune carnavaleux est entre la vie et la mort au CHU de Lille, où il a été admis dans la nuit de samedi à dimanche après avoir été agressé par un groupe d'individus, en marge du bal du Chat Noir qui se tenait au Kursaal de Dunkerque.

Par TM

Un jeune homme né en 1992 se trouve dans le coma, avec le pronostic vital engagé, après avoir été violemment agressé dans la nuit du 1er au 2 février sur la digue de Dunkerque, en marge du bal du Chat Noir qui se tenait au Kursaal.

Ce lundi soir, "son pronostic vital reste engagé", a-t-on appris de source judiciaire. 


Agression gratuite ?


Il était environ 1h30, lorsque le carnavaleux et trois autres personnes également déguisées ont été agressés "apparemment sans raison" par un groupe de 6 ou 7 individus qui eux, n'étaient pas grimés.

Kevin, le jeune homme qui est prof de sport et pompier volontaire, a reçu des coups et s'est retrouvé rapidement à terre. Ses trois amis ont été également frappés mais aucun d'entre eux n'a été hospitalisé.

Aucune arme n'aurait été utilisée par les agresseurs, selon le parquet de Dunkerque, qui indique que les suspects sont en cours d'identification. Aucune interpellation n'a eu lieu pour le moment. La brigade de sûreté urbaine de Dunkerque est chargée de l'enquête. 
 

Emotion à Dunkerque

 


L'agression de Kevin a suscité une forte émotion à Dunkerque. L'amicale des pompiers de Malo a publié un message sur sa page Facebook ce lundi matin : "Kevin a besoin de solidarité et de courage, qui sont d’ailleurs les valeurs qu’il défend par le Carnaval. Cette solidarité, qui l’a amené à porter assistance à une personne agressée samedi. Ce courage et cette persévérance, qui lui ont fait courir au nom de la caserne le Marathon de Paris avec son pépin. (...) Kevin se bat actuellement pour vivre, nous soutenons ses proches et sommes conscients de votre réconfort."

Le bal du Chat Noir, qui a rassemblé plus de 10 000 "masquelours", lançait officiellement comme chaque année la nouvelle saison du Carnaval de Dunkerque.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus