Dany Boon, en pleurs, rend hommage à Johnny Hallyday lors de son spectacle à Dunkerque

Dany Boon à Dunkerque ce mercredi soir / © Capture d'écran Youtube Aiceagle
Dany Boon à Dunkerque ce mercredi soir / © Capture d'écran Youtube Aiceagle

Dany Boon a tenu à rendre hommage à son ami Johnny Hallyday, mercredi soir, alors qu'il tenait un spectacle au Kursaal, à Dunkerque. Un moment plein d'émotion. 

Par Jeanne Blanquart

Les spectateurs du Kursaal, à Dunkerque, ont assisté à un moment bouleversant, mercredi soir, en plein spectacle de Dany Boon. L'humoriste originaire d'Armentières, qui était proche de Johnny Hallyday, a tenu à rendre hommage à l'artiste après avoir parlé de sa mère. 

Dany Boon rend hommage à sa maman et Johnny Hallyday


En larmes, Dany Boon a du s'arrêter quelques secondes, soutenu et applaudi par le public. "Comme beaucoup d'entre vous j'ai perdu un ami aujourd'hui", entame-t-il, la voix tremblante. "Comme tout le monde je le croyais immortel... Mais j'ai le souvenir des belles choses avec lui. J'ai eu la chance de le connaître, de le cotoyer, d'être son voisin et il venait souvent, on se voyait très souvent. Il adorait mes films, ce qui était une grande fierté pour moi."


Bons souvenirs


Dany Boon a ensuite raconté un souvenir heureux, partagé avec Johnny Hallyday. "Un jour je vais chez lui pour lui montrer "Rien à déclarer". Il adore, il rit énormément. Le lendemain, j'étais chez moi, il m'appelle et il me dit "Je peux venir ?". Je lui répond que oui, bien sûr ! Et il me dit qu'il est avec Jean Reno."

Johnny Hallyday et Jean Reno arrivent ainsi chez lui; Johnny veut absolument montrer à son ami le film de Dany Boon. "Je les installe, ils regardent le film à deux. Jean Reno et Johnny sont l'un à côté de l'autre et Johnny lui mettait des coups de coude en lui montrant le film en disant "Tu vas voir, là il va faire ça ! Et là il va dire ça !"", poursuit Dany Boon. 

"C'est un des plus beaux souvenirs de ma carrière et de ma vie. C'était un être absolument merveilleux, très tendre et très généreux. C'était un monstre sacré. Je pense évidemment à sa famille, à Laeticia, à ses enfants... On peut l'applaudir", a conclu Dany Boon.


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu musique

PSG-LOSC : le 3ème but de Mbappé

Près de chez vous

Les + Lus