Démantèlement d'un réseau de passeurs à Dunkerque : 7 personnes écrouées

Les migrants traversaient sur un zodiac appartenant à un marin-pêcheur français (image d'illustration) / © MAXPPP
Les migrants traversaient sur un zodiac appartenant à un marin-pêcheur français (image d'illustration) / © MAXPPP

Sept personnes, dont un jeune marin-pêcheur français, soupçonnées d'organiser près de Dunkerque des passages illégaux de migrants en Angleterre à bord d'un bateau pneumatique, ont été mises en examen et placées en détention provisoire, a annoncé jeudi le parquet de Lille.

Par avec AFP

En début de semaine, huit personnes de nationalité française, albanaise et vietnamienne avaient été interpellées dans cette affaire. L'une d'elle a été mise hors de cause, les sept autres mises en examen et placées en détention provisoire, a indiqué le parquet de Lille dans un communiqué.

Une information judiciaire a été ouverte pour "aide à l'entrée ou au séjour irrégulier d'étrangers en France en bande organisée, blanchiment de ce délit en bande organisée et association de malfaiteurs", a ajouté cette source.

A bord d'un bateau pneumatique de marque Zodiac battant pavillon belge et pouvant accueillir jusqu'à une vingtaine de personnes, un marin-pêcheur français effectuait depuis plusieurs mois des allers-retours sur la Manche et facturait ses passages jusqu'à 12.000 euros par personne, selon la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lille.


Inédit

"C'est la première fois que nous avons à faire à ce type d'affaire avec un individu, qui plus est français, qui organise de telles traversées", avait déclaré mercredi cette source de la Jirs.

Le réseau proposait ainsi, selon la Jirs, des passages "de type garanti", promettant aux migrants une traversée "assurée", bien que périlleuse en raison de la houle, en Grande-Bretagne. Le bateau pneumatique partait de nuit d'une plage isolée près de Dunkerque pour rejoindre à grande vitesse une plage discrète britannique, ralliant les quelque 90 kilomètres en environ 45 minutes.

De très nombreux migrants, venus essentiellement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, essaient de rallier le Calaisis avant de tenter de passer en Grande-Bretagne qu'ils considèrent comme un eldorado.

Sur le même sujet

Les + Lus