• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Dunkerque : coup d'accélérateur pour le projet d'éoliennes offshore

Coup d'accélérateur pour le projet d'éoliennes offshore

Le projet de parc éolien offshore à Dunkerque avance à grands pas. D'ici quelques semaines, les enteprises partenaires du projet seront connues. Une accélération souhaitée par l'Etat, même si le projet inquiète toujours les pêcheurs du secteur.

Par Jeanne Blanquart

Le parc éolien maritime toujours dans le brouillard à Dunkerque ? Plus pour très longtemps... D'ici fin février, moins de 3 mois après le lancement de l'appel d'offre, les entreprises intéressées par le projet seront connues. Un délai racourci, une nouvelle procédure aussi, plus efficace et plus rapide. "L'état a souhaité avoir une autre démarche pour justement réussir le coup cette fois-ci, et entamer un dialogue concurrentiel avec les entreprises en termes de réalisation, avance Patrice Vergriete, Maire de Dunkerque et Présient communauté urbaine de Dunkerque. C'est une démarche accélérée et qui permet d'avoir un dialogue avec l'entreprise au moment où le projet se construit.

Changement radical qui devrait rassurer EDF, l'un des candidats probables. Le groupe est engagé dans 3 autres projets qui ont déjà un an de retard, en Manche et en Atlantique. "Chacun voit bien que ça patine" déclare Jean-Bernard Levy, le PDG d'EDF qui prone de gros efforts de simplification en France.  

Le projet dunkerquois pourrait donc avancer plus vite, même s'il faudra encore une dizaine d'années avant de voir tourner les 1ères éolinennes. On parle d'une puissance de 500 megawatt, pour des structures installées à une dizaine de kilomètres au large de Malo les bains et de Bray Dunes. Des machines très mal accueillies par les pêcheurs locaux. "Il ne faut pas oublier qu'on est dans une zone Natura2000, ça parait grand sur une carte mais c'est tout petit pour les pêcheurs, d'autant qu'on est frontaliers avec la Belgique et l'Angleterre. Ca va bouffer 80% de notre zone de pêche", explique Philippe Nowe, Président comité départemental des pêches.

Des interêts à défendre d'un côté, des emplois à créer de l'autre : 800 pour la construction du parc, plus de 300 pour la maintenance et l'espoir de créer une filière éolienne pérenne à Dunkerque. 

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus