Cet article date de plus de 5 ans

Grande-Synthe : 3 policiers agressés lors d'une opération contre des passeurs dans le camp de migrants

Trois policiers ont été agressés ce mardi dans le camp de migrants de la Linière à Grande-Synthe (Nord), lors d'une opération visant des passeurs. L'un d'entre eux a dû être transporté à l'hôpital.
Le camp de migrants de La Linière à Grande-Synthe (archive).
Le camp de migrants de La Linière à Grande-Synthe (archive). © MaxPPP
D'après un communiqué de la préfecture du Nord, les forces de l'ordre sont intervenues ce mardi dans le camp de la Linière, à Grande-Synthe, pour interpeller deux individus dans le cadre d'une opération de police judiciaire visant à lutter contre les filières de passeurs. Au cours de l'intervention, trois policiers ont été agressés par un groupe de migrants. L'un d'entre eux a été pris en charge au centre hospitalier de Dunkerque dont il est sorti depuis.

Des renforts de police ont aussitôt été dépêchés sur place  Six individus, suspectés d'avoir participé à ces violences, ont été interpellés et placés en garde à vue. Une enquête judiciaire est en cours sous l'autorité du procureur de la République. "Michel Lalande, préfet de la région Nord – Pas-de-Calais Picardie, préfet du Nord, Sébastien Piève, procureur de la République de Dunkerque et Damien Carême, maire de Grande-Synthe expriment leur indignation face aux violences dont ont été victimes les policiers dans l'accomplissement de leur devoir", indique le communiqué de la préfecture. "Ils réaffirment leur détermination, dans le respect de leurs prérogatives, à lutter contre les trafics et les passeurs qui, par leur violence, rendent plus difficiles les conditions de vie des migrants sur le camp de La Linière."

Selon la préfecture du Nord, plus de 500 trafiquants ont été interpellés depuis le début de l'année sur le littoral de la région et 29 filières ont été démantelées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à grande-synthe société immigration migrants