La ville de Dunkerque achète des objets liés au corsaire Jean Bart lors d'une vente aux enchères en Bourgogne

Publié le
Écrit par Valérie Dermersedian
Ventes aux enchères d'objets liés à Jean Bart en Côte d'Or
Ventes aux enchères d'objets liés à Jean Bart en Côte d'Or © France 3

Le 7 novembre dernier, un hôtel des ventes basé en Bourgogne a mis aux enchères divers objets ayant appartenu au célèbre corsaire dunkerquois Jean Bart. Les musées de la ville de Dunkerque ont saisi l'opportunité pour enrichir leurs collections.

Imaginez la "Cantate à Jean Bart" résonner au cours d'une vente aux enchères !

C'est pourtant bien ce qui s'est passé le 7 novembre dernier en Côte d'Or dans une salle des ventes, lorsque Sophie Warlop, la conservatrice des musées de Dunkerque a préempté la vente du premier objet lié au corsaire dunkerquois Jean Bart, une fois le prix adjugé.

Un retour aux sources

"Nous sommes ravis d'avoir obtenu ces objets à Dunkerque, car pour nous il était important que ce patrimoine revienne aux Dunkerquois, ville d'origine de Jean Bart, et qu'il soit accessible à tous", indique Valentine Bouriez, la chargée de communication des musées de Dunkerque. "De plus, nous pourrons mener la mission des musées de préserver ce patrimoine en restaurant les objets endommagés..."

Des portraits de Jean Bart ou de son épouse Jacqueline-Marie Tugghe, une pendule du XIX ème siècle à l'effigie du corsaire, le diorama d'un bateau baptisé Jean Bart, un buste en plâtre ... Au total une douzaine de peintures et objets liés au héros dunkerquois ont été acquis  par les musées de la ville au cours de cette vente aux enchères à Semur-en-Auxois (Côte d'Or).

Une partie des descendants de Jean Bart, la famille de Champsavin, est en effet établie en Bourgogne depuis le XVIIIème siècle. Soizic de Champsavin, dixième génération de la lignée du corsaire de Louis XIV, est à l'origine de cette vente.

"Je devais vendre le manoir familial de Tarperon qui abrite ces objets et cela n'avait pas de sens de les déménager dans un lieu qui n'est pas lié à leur histoire", explique-t-elle. "Je suis ravie que ces pièces reviennent à Dunkerque, même si je suis consciente que quelques collecteurs privés soient frustrés. Pour moi, ce sera peut-être aussi l'occasion de visiter enfin Dunkerque que je ne connais pas vraiment."

Un cabinet Jean Bart

Les œuvres acquises par Dunkerque devraient être présentées au public courant 2022 et elles viendront enrichir une collection de près de 150 pièces déjà présentes dans les réserves des musées de la ville.

Le projet scientifique du futur musée des Beaux-Arts prévoit d'ailleurs l'ouverture d'un "cabinet Jean Bart", un espace consacré au célèbre corsaire à travers de nombreux portraits et objets.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.