Gravelines : le Summer Live a lieu ce samedi 31 juillet à 20 heures sur la plage de Petit-Fort-Philippe

Des plus expérimentés aux petits nouveaux, le podium du Summer Live accueillera une dizaine d'artistes sur le plage de Petit-Fort-Philippe (Nord). L'occasion pour certains d'entre eux de retrouver leur public ou de rencontrer leurs futurs fans.
Le concert débutera à 20 heures. Le pass sanitaire est obligatoire.
Le concert débutera à 20 heures. Le pass sanitaire est obligatoire. © Christophe Lamps

Le Summer Live de Gravelines est de retour, après un an absence à cause de la crise sanitaire. Ce samedi 31 juillet à partir de 20 heures, de nombreux artistes de la région se produiront sur scène. 

L'entrée est gratuite, mais pour y accéder, il faudra être muni d'un pass sanitaire (vaccination complète, un test PCR ou un certificat de rétablissement). "On est dans un état d'esprit rassuré avec les mesures sanitaires qui nous ont permis de maintenir le concert", explique Alain Boonefaes, adjoint au maire de Gravelines à l'animation. 

Cette année, le festival n'aura pas lieu à la place Calmette, plus restreinte au niveau de l'accès, mais sur la plage de Petit-Fort-Philippe. Le podium est placé sur la digue et les spectateurs seront sur le sable. "Dans les meilleurs concerts, on réunissait 6000 personnes à la place Calmette. Là, on pourra la dépasser et les gens pourront s'espacer", précise l'adjoint au maire. Un nombre important de personnels de gardienage s'assurera du respect des mesures sanitaires. 

De nombreux artistes de la région à l'affiche

Claudio Capéo, Boulevard des Airs, Céphaz ou encore Chiloo se succéderont pour faire le show face à plusieurs milliers de spectateurs. Plusieurs artistes à l'affiche sont originaires de la région. 

Nasmelo se produira pour la première fois de sa jeune carrière sur scène. "Je suis content et excité, c'est ma première scène. En plus, c'est chez moi !", se réjouit-il. L'artiste est un touche à tout : pop urbaine, r&b, afro... "Je ne me mets pas de limites."

Flashback - Nasmelo

Ce soir, il aura l'occasion de se confronter à un public. Son set sera composé de trois titres déjà sortis (J'cavale, Gigi Hadid et Flashback qui comptabilisent à eux seuls plus de 60.000 écoutes sur Spotify) et de deux inédits. "Je vais aussi chanter deux exclusivités qui vont sortir prochainement car j'ai un projet qui sort à la rentrée. Ce sera l'occasion de prendre la température sur scène, de voir la réaction du public, si le moceau est bien accueilli ou pas."

Trois Vagues, quant à eux, vont se produire pour leur première "grosse scène". "On est super content, ça fait du bien de faire de la scène cette année où on a pas pu faire grand chose. On est un petit peu stressé", lance Jérôme au bout du fil. "Mais quand on va monter sur scène, le stress va disparaître !", précise Périne en riant. 

Les Plages de Dunkerque - Trois Vagues

Et même s'ils disent être un groupe pop, les trois artistes sont traversés pas de nombreuses influences musicales : sons urbains, guitares rock, de la chanson française dans le textes. "Chacun apporte sa pierre à l'édifice", ajoute Manu. 

Ce soir, ils joueront trois morceaux : Rise Up, Les Plages de Dunkerque et La Drache, un titre inédit dans lequel le groupe cite la ville de Gravelines. "C'est la première fois qu'on joue ce morceau, poursuit Périne. C'est drôle que cette première fois se fasse à Gravelines", se réjouit-elle.

Et peut-être même que durant la performance des Plages de Dunkerque, "on remplacera le nom de la ville par celui de Gravelines", conclut Jérôme, amusé. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique