• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nord : une bénédiction de tracteurs organisée pour la toute première fois à Wallon-Cappel

Le curé se déplace au milieu des tracteurs pour les bénir. / © Capture d'écran France 3
Le curé se déplace au milieu des tracteurs pour les bénir. / © Capture d'écran France 3

Pour célébrer la fin des moissons, une bénédiction de tracteurs a été organisée à Wallon-Cappel, près d'Hazebrouck, ce dimanche 18 août. 

Par Manon Pélissier

Perché sur une calèche, le curé de Wallon-Cappel a délaissé son église… pour une manifestation agricole. Des agriculteurs de toute la Flandre intérieure se sont réunis ici, en ce dimanche 18 août, pour faire bénir leur tracteur, un geste censé apporter prospérité aux propriétaires pour l'année à venir.

"J'y peux rien personnellement", explique le curé avec humour, Raymond Dhalluin. "Tout ce que je fais, c'est de donner une possibilité de trouver, à travers la foi, un réconfort."
 
Hazebrouck : une bénédiction de tracteurs organisée pour la toute première fois
Reportage de Martin Vanlaton et d'Agathe Tournoux
 

Pour leur porter chance et faire la fête


Mais qu'est-ce que veut dire bénir un tracteur ? Paul-Antoine Pocholle, agriculteur à Ebblinghem, nous répond : "C'est pour notre outil de travail qui nous accompagne toute l'année, pour nos cultures, pour nous porter chance."

La messe du dimanche matin a été délocalisée pour l'occasion au milieu des engins agricoles. 350 personnes se sont rassemblées pour célébrer la fin des moissons. 

Au-delà de l'aspect religieux, cette manifestation permet aux agriculteurs de se retrouver et de faire la fête tous ensemble. Un moment privilégié pour ces travailleurs solitaires, qui se sentent trop souvent délaissés. 

"Je trouve que c'est très important de réunir tout d'abord les villageois, mais aussi les citadins et tout le monde agricole pour diffuser tout ce qui est positif dans notre profession", estime Régis Dumont, agriculteur à Sercus."Quand vous voyez tous ces tracteurs, ça fait chaud au cœur.

Cette toute première édition a réuni pas moins de 70 tracteurs. La relève semble d'ores et déjà assurée pour les prochaines années. 
 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus