Hem : la famille de Laoryna, 5 ans et atteinte d'une tumeur au cerveau, recherche un neurochirurgien capable de la soigner

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Fort

Le cancer de Laoryna ne serait ni opérable ni guérissable mais la famille appelle à l'aide pour trouver un médecin capable de la soigner. Ils ont lancé une cagnotte en ligne pour financer d'éventuels frais d'une opération en Australie.

"Madame, je ne peux pas opérer votre fille, elle va mourir et il ne lui reste que quelques semaines". Voilà ce qu'un neurochirurgien de Lille a déclaré à la mère de Laoryna, 5 ans, après les résultats de l'IRM de son enfant. Depuis le courant du mois de décembre, la petite fille de Hem se plaignait de céphalées importantes qui la réveillaient la nuit.

Consulté, le médecin traitant a redirigé la mère et sa fille pour des examens approfondis qui ont conclu le 24 décembre que Laoryna était atteinte d'une tumeur incurable située dans le tronc cérébral et donc difficilement accessible. "En France, personne ne veut tenter l'opération à cause des très grandes chances de décès", explique Sébastien Messiaen, le parrain de l'enfant. 

Avec sa soeur, qui est la mère de Laoryna, ils souhaitent médiatiser son cas pour éventuellement trouver un médecin se sentant capable de l'opérer. Pour l'instant, leur seule perspective est celle d'un savant australien. "En Australie, nous sommes en contact avec un neurochirurgien intrépide à qui nous avons envoyé tous les examens de Laoryna", espère-t-il, sans savoir si celui-ci donnera suite aux premiers échanges.

"Nous ne lui avons rien dit, enfin juste que l'on cherchait un médecin pour la soigner"

Selon Sébastien Messiaen, le chirurgien en question a déjà tenté le même genre d'opération sur un enfant du Luxembourg : "il avait enlevé une grosse partie de la tumeur mais elle était revenue plus agressive quelques mois plus tard, provoquant le décès".

Si le médecin accepte de tenter l'opération, le voyage en Australie et l'opération pourraient coûter plusieurs dizaines de milliers d'euros. La famille a décidé de lancer une cagnotte en ligne pour récolter des fonds : plus de 9 000 euros ont jusqu'ici été réunis.

Laoryna ne sait rien du mal qui désespère ses proches : "nous ne lui avons rien dit, enfin juste que l'on cherchait un médecin pour la soigner", témoigne le parrain qui décrit une petite fille très active qui coure partout, sans signe apparent de maladie, à part les réguliers maux de tête. "Nous croisons les doigts pour qu'un miracle se produise", conclut sa famille.