• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hermies : elle reçoit un message inquiétant sur Facebook et alerte les gendarmes, ils empêchent le suicide de son amie

Photo d'illustration. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Photo d'illustration. / © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS

Ce sont les gendarmes de l'Aube qui ont prévenu leurs confrères du Nord.

Par Quentin Vasseur

Son réflexe a sauvé une vie. Lundi 26 août, une femme résidant dans le département de l'Aube a prévenu les gendarmes après avoir reçu un message d'une amie, sur Facebook, lui annonçant son intention de suicider. "Elle indiquait clairement qu'elle voulait passer à l'acte" indique une source à la gendarmerie.

 

Hébergée chez un ami nordiste


Elle n'avait ni son prénom, ni son nom, et ne savait pas non plus où elle se trouvait. Les militaires de la compagnie de Troyes ont alors travaillé d'arrache-pied pour découvrir d'où avait été envoyé le message, et ils ont découvert que la femme, âgée d'une cinquantaine d'années, se trouvait au domicile de l'un de ses amis, à Hermies (Pas-de-Calais).
 

Peu avant minuit, les gendarmes  ont donc été prévenus et sont intervenus. Sur place, "l'homme a confirmé qu'elle utisait ce pseudo", mais n'était pas au courant de ses projets. À l'étage, la femme qu'il hébergeait ne répondant pas, les militaires ont dû enfoncer la porte verrouillée.

Elle se trouvait allongée sur un lit, "dans un état semi-comateux" après avoir ingéré des médicaments. Elle a aussitôt été prise en charge par les secours et transportée au Centre hospitalier d'Arras.
 

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus