Les Lillois perdent 114 heures dans les bouchons chaque année

Avec 114 heures perdues en moyenne dans les embouteillages, Lille reste loin de Paris, Bordeaux ou Marseille. / © Séverine Beaurain / France 3 Nord Pas-de-Calais
Avec 114 heures perdues en moyenne dans les embouteillages, Lille reste loin de Paris, Bordeaux ou Marseille. / © Séverine Beaurain / France 3 Nord Pas-de-Calais

Un automobiliste lillois perd en moyenne 114 heures dans les embouteillages aux heures de fort trafic. C'est le résultat d'une étude internationale sur la congestion automobile. Plus de 200 villes ont été testées, dont neuf françaises, et c'est Lille qui s'en sort le mieux.

Par Sami Sadik

Un automobiliste lillois passe perd en moyenne 114 heures dans les embouteillages, en période de fort trafic, le matin et le soir, en 2018. Le résultat vient de l'étude annuelle de l'entreprise INRIX, qui a comparé l'état du trafic dans plus de 200 villes sur les cinq continents.

Parmi les autres critères de classement : le temps nécessaire pour faire un kilomètre en centre-ville et la vitesse moyenne en centre-ville.

Neuf villes françaises figurent dans le classement 2018 de l'INRIX, et Lille s'en sort le mieux. A l'inverse, la situation continue de se dégrader à Paris : les automobilistes y perdent en moyenne 237 heures dans les embouteillages. "Lille est la grande ville française qui a le moins d'embouteillages", a réagi sur Twitter la maire de Lille, Martine Aubry en réaction à la publication de l'étude.
 


Le temps perdu dans les bouchons augmente


Mais la situation lilloise ne s'améliore pas. Le temps perdu dans les bouchons a augmenté de 7% en un an. La capitale des Flandres est donc remontée de huit places dans le classement. 181ème (sur 220), Lille est précédée d'Abou Dhabi et suivie de la capitale australienne, Canberra.

En centre-ville, il faut en moyenne cinq minutes pour parcourir un kilomètre en voiture, aux pires heures de la journée contre neuf à Bordeaux et sept à Paris.

En tête du classement, les villes les plus embouteillées restent Moscou, Istanbul et Bogota. Dans la capitale colombienne, les automobilistes perdent en moyenne 272 heures par an dans le trafic. Première ville française, Paris est 16ème, devant Marseille 55ème.

 

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus