INFOGRAPHIES. Métropole de Lille : près de 3000 sans-abris recensés, dont 680 enfants

Beaucoup vivent à la rue ou dans des camps de Roms.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © MAXPPP
Invisibles ou presque, les personnes sans-abri sont pourtant nombreuses dans la métropole lilloise. Dans un rapport paru fin novembre, la MEL fait le triste compte du nombre de personnes vivant à la rue, en campement ou en squat : celui-ci s'établirait à 2830 personnes, parmi lesquelles 686 enfants, et même 51 enfants en bas âge.
 

SansAbrisme_web.pdf by France 3 Hauts-de-France on Scribd


Ce calcul s'établit sur la base des 2281 personnes déjà recensées par le SI-SIAO, la base de données des services intégrés d’accueil et d’orientation. À ce chiffre doivent s'ajouter "d’autres personnes connues des associations et ne figurant pas dans le SI-SIAO", parmi lesquelles une quarantaine de ménages non-connus des maraudes, un peu plus de 80 jeunes migrants, et 430 personnes de culture roms présentes en campement ou en squat.
 
© MEL

Parmi les 686 enfants dénombrés dans ce compte, on en trouve de tous les âges :
L'étude de la MEL révèle également une disparité dans les situations familiales : 62% des sans-abris sont des hommes isolées, 13% des femmes seules et 19% des familles.
 

Cet écart vaut aussi pour les nationalités des personnes concernées : seuls 16% des SDF se déclarent de nationalité française, tandis que 25% viennent d'un autre pays de l'Union européenne et 45% viennent de l'extérieur.
 

Enfin, toutes les communes qui composent la MEL ne sont pas égales face au problème : 95% des personnes qui appellent le 115 (le numéro d'urgence sociale) le font depuis Lille.
 
© MEL

En ce qui concerne les communautés Roms, plusieurs campements sont installés aussi bien à Lille qu'à La Madeleine, Villeneuve-d'Ascq, Lezennes ou Roubaix.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société