Seety, l'application, qui dit pouvoir éviter les amendes de stationnement, débarque à Lille : est-ce légal ?

© Maxppp
© Maxppp

Seety, l'appli créé par un Bruxellois débarque à Lille. Sa promesse ? Vous éviter de payer des amendes de stationnement. 

Par France 3 web

Le concept est le même que celui de Coyote. Grâce aux signalements des utilisateurs, on peut savoir où sont les policiers municipaux et rapidement, payer son stationnement, pour éviter une amende. Exemple : vous vous garez rue Solférino. Vous faites vos courses, si un agent de stationnement est dans le secteur, vous recevez une notification sur votre téléphone et pouvez "courir" acheter un ticket de stationnement.

L'appli collaborative, en téléchargement gratuit, est déjà présente à Paris, revendique déjà des milliers d'utilisateurs. Et plus, il y en a, plus elle est efficace.
 
Capture d'écran Seety.
Capture d'écran Seety.


Les informations « sont directement fournies par les utilisateurs, comme dans un groupe Facebook ou sur Waze. Ils sont 1 500 depuis une semaine. Il faudrait 10 000 utilisateurs actifs pour que Seety soit bien performante », explique le fondateur au site La Voix du Nord.
 

Est-ce bien légal ?


Le concept est alléchant, mais pose la question de la légalité de ces applications. Selon Antoine Régley, avocat à Lille, spécialiste en droit routier, "il n'existe aucun texte sur la question" donc il n'y a pas d'interdiction et il ne peut y avoir de peine. D'ailleurs, concernant les applis sur les radars, la Cour de cassation a déjà tranché et jugé le concept légal, même s'il a été recommandé de déterminer une zone plutôt qu'un endroit très précis.

Selon cet avocat, le nouveau projet de loi transports, devrait même revenir sur la loi qui condamne les personnes signalant les contrôleurs dans les transports en commun. 

Seety (anciennement cPark) semble donc avoir de beaux jours devant elle... A condition de séduire les utilisateurs lillois.

 

Sur le même sujet

Les + Lus