Vigilance aux frelons asiatiques dans la métropole lilloise : les bons gestes en cas de piqûre

Sa piqûre, particulièrement douloureuse, peut être mortelle. Retrouvez nos conseils pour apprendre à le repérer et adopter les bons gestes si vous êtes touchés.
Le frelon asiatique, grand prédateur des abeilles.
Le frelon asiatique, grand prédateur des abeilles. © DR
Des frelons asiatiques ont été repérés à Lille et dans la métropole cette semaine. Cet insecte prolifère sur le territoire français depuis quelques années et représente un danger pour l'homme : son venin peut être mortel.

La ville de Lille conseille donc aux habitants de rester vigilants. Pour se prémunir des piqûres, voici quelques conseils à suivre.

 

A quoi ressemble-t-il ?


Reconnaissable à son abdomen noir, le frelon asiatique ne dispose que d'un seul segment jaune. Il ne vole pas la nuit, et son bourdonnement est plus discret que celui du frelon d'Europe. Il fait son nid en hauteur, dans les arbres, sous une charpente ou un toit.

Sa nourriture principale : les abeilles, raison pour laquelle les apiculteurs doivent redoubler de vigilance. Quand il se sent menacé, l'insecte peut également s'attaquer à l'homme.  En présence d’un ou deux frelons, la meilleure chose est de les ignorer : ils ne sont pas agressifs spontanément.

Mais si vous les dérangez, ils peuvent attaquer en groupe de façon violente. Si un nid s'est installé chez vous, ne tentez pas de vous en débarrasser seul, adressez-vous à votre mairie, qui vous orientera vers un organisme approprié.

 

Une piqûre dangereuse


La piqûre est plus douloureuse que celle des guêpes ou des frelons classiques. Avec son venin neurotoxique, il peut provoquer des réactions allergiques violentes, avec des risques de décès. Contrairement aux abeilles, le frelon asiatique ne perd pas son dard quand il pique et peut donc vous toucher plusieurs fois de suite.

Il y a quelques mois, Jeannette Chalier, une habitante de Beauvais dans l'Oise, s'est fait piquer par un frelon asiatique. Sa vision se troublant et sa gorge se resserrant, elle a décidé d'appeler les pompiers. Selon son médecin, à cinq minutes près, elle aurait pu mourir.
 
Beauvais : une femme victime du frelon asiatique


 

Quels réflexes ?


En cas d'attaque, le mieux est de contacter au plus vite le SAMU (15) les pompiers (18) ou le centre antipoison le plus proche, surtout si vous présentez des symptômes évoquant un choc allergique (difficultés à respirer, démangeaisons, gonflement du visage, malaise, nausées...).

En attendant les secours, vous pouvez laver et désinfecter l'endroit où vous avez été piqué. Si la piqûre a eu lieu sur la main, retirez bagues et bracelets puis posez un glaçon recouvert d'un mouchoir dessus pour aider à dégonfler et soulager la douleur.

Si la douleur persiste même après les soins, n'hésitez pas à prendre du paracétamol ou de l'ibuprofène et surveillez la piqûre pendant 48 heures. Si les symptômes ne se calment pas, consultez un médecin.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société frelons asiatiques nature sorties et loisirs